Le mandat de la MINUJUSTH renouvelé pour dix mois

Politique
Typographie

Le conseil de sécurité des nations unies a adopté une résolution qui prolonge jusqu’au 15 février 2019 le mandat de la MINIJUSTH, mission onusienne mis en place pour appuyer Haïti dans le renforcement du système judiciaire.

Dans cette résolution 2410 (2018), le Conseil de Sécurité a rappelé que la MINUJUSTH a pour mandat d’aider le gouvernement à renforcer les institutions de l’Etat de droit en Haïti, à appuyer et à développer encore la PNH et à suivre la situation en matière de droits de l’homme…

Pour une stratégie de sortie de la MINUJUSTH, l’Etat haïtien, rappelle le Conseil, doit travailler avec la mission en question en vue de l’application des 11 critères établis par le Secrétaire général, Antonio Gutteres, dans son rapport en date du 20 mars 2018.

Il s’agit, entre autres, de l’adoption des projets de code pénal et de procédure pénale, du renforcement des systèmes judiciaires et pénitentiaires, de l’augmentation des mécanismes internes de contrôle et de responsabilisation dans les secteurs de la police, l’administration pénitentiaire et de la justice, de la mise en place d’un conseil électoral permanent.

Plus loin, cette résolution fait état d’une réduction du nombre des unités de la police constituées qui passera de sept à cinq entre le 15 octobre 2018 et le 15 avril 2019. Le nombre des autres policiers sera maintenu à 295 avant le retrait de la Mission envisagée à compter du 15 octobre 2019.

Notons que d’ici au 15 février 2019, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Gutteres, dépêchera en Haïti une mission d’évaluation stratégique dans l’objectif du retrait progressif ou d’une sortie de la MINUJUSTH.

GA  

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages