Des opposants exigent au ministère de la Culture que l'argent débloqué pour le carnaval soit retourné au trésor public 

L'executif
Typographie

 

 

 

Le climat de terreur a prévalu dans la capitale avec le mouvement des policiers, a contraint les autorités à annuler le carnaval national, pour lequel des fonds ont déjà été débloqués. Dans ce contexte, le secteur démocratique et populaire demande que cet argent soit retourné sous peu au trésor public.

 

 

"Le carnaval est annulé. C'était prévisible. Le secteur démocratique et populaire demande aux responsables du ministère de la Culture de retourner au plus vite au trésor public les 200 millions de gourdes qui ont été débloquées pour les festivités carnavalesques", peut-on lire dans une note publiée ce mardi 25 février 2020 par la bande à André Michel. 

 

 

"On ne peut plus continuer à tolérer le gaspillage des maigres ressources de l'État à un moment où les citoyens n'ont pas accès aux besoins sociaux de base, tels: la santé, l'éducation, la nourriture, le logement, l'eau potable", poursuit cette note portant la signature d'André Michel, porte-parole du parti politique.

 

À rappeler que ce n'est que tard dans la soirée du dimanche 23 février 2020, que les autorités ont annoncé l'annulation des festivités carnavalesques pour éviter, ont-t-il avancé, un bain de sang "programmé".

 

 

Jean Witchy Junior Augustin

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages