Haïti-Politique : Le porte-parole de la Présidence, Lucien Jura fait le point sur quelques points d’ombre de l’actualité

L'executif
Typographie

 Pris d’assaut dans un démêlé de presse après une intervention sur un sujet d’éducation à la citoyenneté à Pacot, le porte-parole de la Présidence, Lucien Jura a fait le point, vendredi 27 octobre, sur un ensemble de sujets qui défraient l’actualité sur le plan politique ces derniers jours, notamment l’interdiction de départ pour des anciens dignitaires de l’État et la question du TPS (Temporary protected status) pour les haitiens qui résident aux Etats-Unis.

Réagissant d’abord sur l’affaire d’interdiction de départ imposée par le commissaire du gouvernement aux anciens ministres de la Justice et de l’Économie sous la présidence de Jocelerme Privert, Lucien Jura a laissé comprendre que jusqu’à présent le président Jovenel Moïse n’a posé un seul acte qui n’est pas en droite ligne avec le respect de la loi et de la Constitution.

Selon le porte-parole, la Présidence n’est impliquée ni de près ni de loin dans la question d’interdiction de départ pour des anciens serviteurs de l’État.

« Cette question relève directement des autorités judiciaires. Au niveau de la Présidence, nous n’avons nullement droit de nous immiscer dans les couloirs d’un autre pouvoir. Sinon ce serait la violation flagrante du principe basique de la démocratie qui veut que c’est la séparation des pouvoirs qui se positionne en maître du jeu », répond-il.

Abordant le problème de Statut de protection temporaire (TPS) des Haïtiens et Haïtiennes vivant aux États-Unis et qui sont concernés par cette question, Lucien Jura a fait savoir que la correspondance formelle de la Présidence adressée à l’Administration américaine sollicitant une prolongation de temps accordé à nos compatriotes suit son chemin.

Cependant, il dit avoir reconnu qu’il reste aux autorités américaines de décider ce qui est nécessaire dans la mesure où leur décision, avance-t-il, reste et demeure souveraine.

"Les autorités haïtiennes ne sont pas encore prêtes pour recevoir dignement nos compatriotes. L’Administration haïtienne souhaite vivement que cette démarche soit prise en compte et qu’une autre considération soit envisagée par les autorités américaines sur cette décision annoncée", a fait savoir M. Jura.

À rappeler que le TPS est un statut spécial octroyé par les États-Unis aux ressortissants de pays particuliers qui viennent d'être en butte à un quelconque bouleversement.

Alix Laroche

alixl.hpnhaiti.com

 

 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages