Haïti-Adminstration publique-Révocation : Abel Descollines lance une mise en garde 

L'executif
Typographie

Le député Abel Descollines a lancé, mercredi 19 avril 2017, une mise en garde au gouvernement Moïse-Lafontant face à la menace de révocation qui plane sur certains employés de l’administration en raison de leurs affinités et opinions politiques.

Abel Descollines fait remarquer que bon nombre d'employés d'institutions publiques de la zone métropolitaine et d'autres régions du pays sont très inquiets compte tenu du fait qu'ils  seraient  sous la menace de révocation à cause de leurs opinions, affinités et convictions politiques depuis l'avènement du président Jovenel Moise à la Magistrature suprême de l'État. 

Abel Descollines dit reconnaitre qu'il est nécessaire de faire régner l'ordre au sein de l'administration publique et tient à saluer toute entreprise de réforme visant à la rendre efficace et à éviter les nominations irrégulières. Toutefois, le représentant de la circonscription de Mirebalais invite le gouvernement de la République à prendre des précautions en vue d'éviter tout excès.

 

En ce sens, Abel Descollines a surtout  insisté sur le fait que l'État, en tant que tel, est permanent et ne peut se soumettre aux caprices des autorités qui sont d'ailleurs appelées à être remplacées. 

 

 

Ducloford Colin

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages