Après les deux dernières journées de tension – le samedi 12 et le lundi 14 septembre 2020 –  ayant paralysé la plupart des activités dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince et provoqué de nombreux dégâts matériels, le premier ministre Joseph Jouthe s’est adressé ce mercredi aux membres du groupe « Fantom  509 » qui étaient à l’origine de ces mouvements de protestations en vue de les dissuader de reproduire les mêmes actes de violence. Alors qu’il leur demandait de se rasséréner, le chef du Gouvernement a toutefois reconnu que certaines de leurs revendications pouvaient s’avérer justes.

 

Si la libération de Jean Pascal Alexandre, ancien agent de la BLTS (Brigade de Lutte Contre le Trafic de Stupéfiants) arrêté le 8 mai dernier, constitue le mobile des protestations violentes, Joseph Jouthe a néanmoins tenté de ne pas dissocier les récents événements aux précédents mouvements ayant conduit à la reconnaissance du SPNH-17 (Syndicat de la Police National d’Haïti). Selon lui, les policiers sont pratiquement considérés comme des laissés-pour-compte et que leur comportement était forcément lié à des frustrations longtemps cumulées. 

 

«Comme tous les employés de l’Administration Publique, le salaire des policiers n’est pas satisfaisant pendant que leurs conditions de travail ne s’améliorent pas. Ils méritent un traitement spécial», a déclaré le Chef de la Primature.

 

Parallèlement, soufflant le chaud et le froid, Joseph Jouthe a précisé que les problèmes peuvent être résolus mais c’est à travers le dialogue. Selon lui, il faut bannir toute forme de violence comme des gens civilisés afin d’arriver à des résultats concluant. Il a également soutenu que tout le monde avait le droit de protester et de faire passer leurs revendications en vue d’obtenir satisfaction, cependant la façon de faire, violence incluse, pourrait discréditer la justesse des réclamations puis tout chambarder. 

 

En ce qui concerne les policiers – qu’ils soient de ‘‘Fantom 509’’ ou non –, Joseph Jouthe n’y est pas allé de mains mortes pour prendre le contre-pied des allégations fustigeant leur comportement répréhensible ces derniers jours. Même s’il a reconnu que tout policier ayant commis une infraction devrait répondre de ses actes, il a estimé que les agents de la PNH étaient souvent bousculés pour des bavures alors que des organisations de défense des droits humains montaient au créneau quand des bandits étaient ciblés par des opérations policières. 

 

« Je me suis rendu compte que les policiers n’ont personne pour les protéger alors que d’autres groupes ont des protecteurs. Je vais défendre leurs droits aussi longtemps que je suis à la tête du gouvernement », a-t-il martelé.

 

Le Chef du Gouvernement a souligné qu’il n’avait pas à se justifier suite aux mesures prises pour libérer les cinq agents de l’UDMO. Même si la clameur publique estime qu’il a créé un mauvais précédant dans cette affaire, Joseph Jouthe a préféré suggérer à son Ministre de la Justice de prendre les mesures qui s’imposent contre le commissaire du gouvernement a.i de Port-au-Prince qui, selon lui, avait envoyé les policiers au Pénitencier National de manière irrégulière.

 

Marvens Pierre

Pour s'enquérir de l’état d’avancement des travaux, le chef du gouvernement, M. Joseph Jouthe, accompagné du titulaire du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), M. Pierre Josué Agénor Cadet a visité, ce mercredi 16 septembre, les chantiers des lycées Marie-Jeanne et Cent cinquantenaire, appelé couramment « lycée des Jeunes filles », a constaté sur place Haiti Press Network.

Lire la suite...

 

 

Dans un communiqué rendu public ce mercredi après midi, le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique dit prendre  acte de l'expiration, depuis le lundi 27 avril 2020 à 5h pm, du délai de 72 heures décidé par le Conseil supérieur de la police nationale D'Haïti(CSPN).

 

 

D'après cette note, c'est le conseil supérieur de la Police nationale qui avait décidé d'accorder cet ultimatum aux riverains de Village de Dieu leur demandant de laisser le Village afin de donner libre champ aux autorités qui sont appelées à intervenir incessamment pour déloger les bandits armés qui s'y trouvent.

 

 

Cette mesure communiquée par le Ministère de la justice est arrivée à expiration le lundi 27 Avril, ouvre la voie à une éventuelle opération de la police nationale dans ce vaste bidonville. En conséquence, le MJSP dit espérer que les citoyens honnêtes se trouvent plus au village. 

 

 

Ce communiqué signé du titulaire du ministère de la justice Me Lucmane DELLILE annonce incessamment une intervention dans ce quartier "pour déloger ces énergumènes qui ne cessent d'endeuiller les familles haïtiennes", conclut la note.

 

 

 

HPN

 

 
 
C'est le Président de la République, Jovenel Moïse qui a confirmé la nouvelle ce dimanche 16 août 2020, dans le cadre d'un point de presse, à l'Aéroport international Toussaint Louverture, après sa participation à l'investiture du nouveau Président dominicain, Luis Abinader.
 
 
 
La visite de travail du Chancelier turc dans la capitale, fait suite à une demande formulée par le Président Jovenel Moïse à son homologue de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, concernant le projet d'électrification d'Haïti et la construction.
 
  

Le Ministre Mevlut Cavusoglu, conduira une forte délégation qui aura à s'entretenir avec le Gouvernement de Jouthe Joseph sur d'éventuelles relations bilatérales entre les deux pays.  

 

 

 

Yves Paul LEANDRE

 

 

 

Quelle est la stratégie du conseil supérieur de la police nationale (CSPN) pour combattre le banditisme et l’insécurité à l’entrée Sud de Port-au-Prince, notamment à « Village de Dieu », dans la zone du Bicentenaire ? C'est la question des citoyens qui ne peuvent plus emprunter tranquillement cette zone pour se rendre en ville ou dans le grand Sud.

Lire la suite...

La Primature, bureau officiel du chef du gouvernement en Haïti, figure parmi les bâtiments publics au Bicentenaire que responsables de l’État et employés fuyaient depuis quelque temps, à cause de la fureur des gangs armés qui terrorisent la population. En dépit de la situation d'insécurité qui règne encore ces derniers jours dans cette agglomération, le Premier ministre Joseph Jouthe a repris siège à la Primature, le lundi 11 mai 2020, constate-t-on.

Lire la suite...

 

 

 

 

C'est dans son bureau à delmas 31, mardi, que le directeur général du service maritime et de navigation(SEMANAH) Eric Prévost Junior a reçu la presse pour faire le bilan de ses réalisations à la tête de cette institution stratégique. D’autant plus stratégique  que le SEMANAH est appelé à jouer un rôle important dans la lutte contre la Pandémie du COVID-19 puisque les ports et les aéroports constituent des portes d’entrée du virus tueur.

 

Lire la suite...

 

 

Des instructions ont été passées en vue de traquer les membres de l’organisation baptisée « FANTOM 509 », a fait savoir, lundi, le ministre de la justice et de la sécurité publique. Lucmane Délile appelle le syndicat de la police nationale d’Haïti à exprimer clairement sa position par rapport à cette structure.

 

Lire la suite...

 

 

 

"Les activités du secteur textile sont suspendues jusqu'au 3 avril 2020", annonce le chef du gouvernement dans un tweet ce dimanche 22 mars 2020.

 

Voulant respecter le principe interdisant le rassemblement de plus de dix personnes, le chef de la Primature invite les ouvriers à rester chez eux, soulignant qu'ils seront appelés au moment opportun à se présenter sur leurs lieux de travail pour recevoir leur salaire.  

 

Par ailleurs, le Premier ministre dans un autre tweet, dit apporter son soutien à tous les pays frères,  particulièrement l’Italie, dans cette lutte pour contenir la propagation du virus corona

 

"Je demeure convaincu que seule la solidarité entre les peuples peut nous aider à combattre cette pandémie", espère Jouthe Joseph

 

Jean Martin Galumette

 

 

Depuis plusieurs semaines, le courant de ville se fait de plus en plus rare, notamment dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince. Même les zones dites prioritaires, entre autres, le Champ-de-mars où se trouve le palais présidentiel ainsi que l’hôpital de l’université d’État d’Haïti (HUEH), le plus grand centre hospitalier public du pays, ne sont pas épargnées.   

 

Lire la suite...

 

 

En présence des ex-ministres de la Culture, Limond Toussaint, Josette Darguste, Marcus Garcia et Ditnhy Joan Raton, du Supérieur Général des Petits Frères et des Petites Sœurs de l’Incarnation (PFI/PSI), des Directeurs Généraux des Organismes Déconcentrés, de l’Ambassadeur du Canada en Haïti, des représentants de l’Ambassade Américaine, du représentant du bureau de l’OIF en Haïti, Emmanuel Adjovi, des Représentants de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif , le Premier Ministre Joseph Jouthe a procédé ce mercredi 11 mars 2020, à l’installation du nouveau Ministre de la Culture et de la Communication, Pradel Henriquez.

Lire la suite...

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages