C'est dommage que la seule proposition de l'opposition s'articule autour de la politique de "table rase" pour l'instauration d'un gouvernement de transition. C'est le constat fait  mardi par le journaliste Richemond Joseph, membre de la cellule de communication du Premier ministre Jean-Henry Céant.

Ils n'ont rien dit au sujet de l'éducation, la santé, la sécurité. Tout ce qu'ils disent tourne autour du départ du Président Jovenel Moïse et son remplacement par un juge de la cour de cassation sans mentionner lequel, déplore M. Joseph.

Cela fait des années que les étudiants des universités produisent des réflexions sur des problèmes profonds de la société mais personne ne leur demande d'apporter leur pierre à la reconstruction du pays, a déploré Richemond Joseph.

Selon lui, la meilleure voie à suivre est celle du dialogue franc et sincère, comme le souhaite le premier ministre Céant, soutient M. Joseph qui pense que l'intérêt supérieur de la nation doit être la priorité de tous les acteurs. Aujourd'hui, poursuit-il, le premier ministre Céant est prêt à dialoguer avec tout le monde pour établir un climat d'apaisement favorable.

Il demande à tous de donner suite à cet appel "sincère" du chef de la primature pour sortir "ensemble" le pays du bourbier dans lequel il se trouve. La politique de la violence, de la peur et de l'intimidation n'a pas sa place dans la reconstruction du pays, affirme Richemond  Joseph qui déplore les deux jours d'activités perturbées que vient de connaitre le pays.

Dans un bref message télédiffusé, le Président Jovenel Moïse a invité la population a cultivé l'esprit de vertières qui est selon le chef de l'Etat l'esprit de solidarité, de courage et de coopération. Pour Jovenel Moïse cette date devrait inviter les haïtiens à produire des réflexions sur l'avenir du pays. 

Le Président haïtien a lancé un appel à l'unité, au dialogue et à la coopération. "Nous devons bâtir un Haïti qui fait la fierté de la nation et de nos enfants" a déclaré le Président.

Jovenel Moïse dit ne pas oublier sa mission qui est de casser les chaines du sous développement. Dans ce sens, le Président invite la population à rejeter les incitations à la violence de certains leaders politiques "amateurs" selon les propos du chef de l'Etat.

"L'instabilité et la violence sont deux fléaux qui empêchent le développement économique. Nous devons rester soudés l'un et l'autre et nous devons continuer le dialogue pour faciliter pour sortir Haïti du sous-développement" a indiqué Jovenel Moïse.

Le Président ajoute que seul le dialogue franc peut aider à combattre la corruption et faciliter le développement du pays. 

 

La décision du Chef de l’Etat de limoger deux de ses conseillers spéciaux, directeur de cabinet  et secrétaire général du palais national, est une réalité avec cet Arrêté Présidentiel publié , ce lundi 22 octobre 2018.

En effet, une descente au palais après la manifestation populaire du 17 octobre dernier qui a poussé plus d'un million de personnes sur le béton, pour exiger la poursuite des dilapidateurs des fonds  petrocaribe, a permis de se rendre compte que la publication de cet Arrêté était déjà à l'attente aux presses nationales.

Ainsi, les clés des différents bureaux affectés aux anciens conseillers du Chef de l’Etat ont ainsi été reprises à leurs détenteurs de même que leurs véhicules de fonction.

Le professeur Wilson Laleau et Yves Germain Joseph, vont à présent ,se mettre à disposition de la justice,pour répondre aux différentes accusations pesant lourds sur leurs épaules " kot kob petwokaribe a".

Cette semaine, le parquet du tribunal de première instance de Port-au-Prince, logée à la cité Marie Jeanne, va être l'objet de nombreuses visites notamment celle de l'ancien Premier ministre Laurent Salvador Lamothe attendu ce mardi 23 octobre 2018, à 11 heures du matin », indique une correspondance du parquet, adressée au concerné.

Parallèlement le PDG de General Construction S.A. Patrice Milfort, est invité egalement ce 24 octobre 2018,  à venir s’expliquer sur la gestion et l’utilisation des fonds du programme pétrolier entre Haïti et le Venezuela.

Le chef de l’État avait rappelé,mercredi dernier, que les grands commis de l’État indexés dans le dossier PetroCaribe, devront répondre à l'appel de la justice. 

 

Yves Paul LEANDRE

Le ministre de la culture et de la communication a informé ce mercredi que les médias, les stations de radiodiffusion et de télévision, qui retransmettent les rencontres de la coupe du monde Russie 2018, doivent accepter de diffuser gracieusement les messages, spots et annonces du gouvernement.

Il s’agit sans doute d’un retour d’ascenseur que réclame le gouvernement haïtien aux médias qui retransmettent les rencontres de la 21e édition de la coupe du monde, du 14 juin au 15 juillet 2018. 

Le ministre de la culture et de la communication, Joseph Guyler C. Delva a informé ce mercredi avoir rencontré les responsables des associations de médias, AMIH et ANMH, leur demandant d’informer leurs membres que l’exploitation des signaux de la coupe du monde, ne peut être gratuite.

Le gouvernement a accepté de payer les droits de retransmission de l’événement en Haïti mais les médias qui utilisent ces signaux devront diffuser les messages du gouvernement en même temps que ceux de leurs commanditaires, a-t-il dit.

Le ministre n’a toutefois pas précisé si les responsables de l’AMIH et de l’ANMH ont accepté cette condition. 

Toutefois, on a appris qu’aucun engagement n’aurait été pris en ce sens, les responsables des associations concernées ayant fait savoir qu’ils ne peuvent décider au nom de leurs collaborateurs.

Interrogé  sur le coût de l’opération consistant à distribuer des téléviseurs pendant la coupe du monde, le ministre affirme n’avoir pas d’information précise prétextant qu’il se trouvait à l’étranger.  Plusieurs dizaines  de téléviseurs ont été distribués aux 29 sénateurs et 117 députés du parlement pour leur département et circonscriptions.

Mais n’empêche qu’il connaisse avec précision que le gouvernement a débloqué une enveloppe de 2.5 millions pour acquérir les droits de retransmission de l’événement. 

L’achat de ces téléviseurs arrivent à un moment où le président Jovenel Moise a fait savoir que, durant les 10 derniers années, presque tous les contrats de marché public, ont été surfacturés.

Le ministre Delva a assuré que, s’agissant de l’achat de ses téléviseurs, tout a été fait suivant et selon les règles de l’art.

Par Dodeley Orélus 

C'est le secrétaire d'Etat à la communication Eddy Jackson Alexis qui en a fait l'annonce sur son compte Tweeter ce vendredi. Le dossier Petrocaribe devient une priorité pour le gouvernement qui ne cache pas son préoccupation face à la dernière marche anti-corruption avec des centaines de milliers de personnes qui entendaient dire NON aux pratiques frauduleuses  devenues la norme dans une société qui cherche.

Le Président Jovenel Moïse avait clairement demandé à Jean Henry Ceant de prendre des mesures afin de permettre aux juges qui travaillent sur le dossier d'avoir tous les moyens pour le mener à terme. Demande qu'il a réitérée lors de la commémoration de 212e anniversaire de la mort de Jean Jacques Dessalines à la ville de l'Empereur.  

Désormais, les citoyens seront informés régulièrement sur l'Etat d'avancement du dossier Petrocaribe  chaque semaine au programme de communication "Jeudi-Petro". Cette nouvelle plate forme de communication mise en place par le gouvernement devra permettre aux Petrosceptiques de juger la volonté de l'Exécutif de faire avancer ce dossier.

En attendant ce nouveau rendez vous, le Premier ministre devrait s'adresser aux journalistes le lundi 22 octobre dans un point de presse et le petrocaribe sera au centre de cette intervention a annoncé Eddy Jackson Alexis, secretaire d'Etat à la communication.

HPN 

 

  "Nous déclarons le mois de juillet, mois de Nemours Jean Baptiste. Nous allons organiser un ensemble d’activités pour rendre hommage à cette personnalité qui a marqué l’histoire de la musique haïtienne. La Culture c’est l’âme, c’est la richesse du pays. Nous avons besoin de mettre cette richesse en valeur". C’est en ces termes que le Ministre de la Culture et de la Communication, M. Guyler C. Delva, a introduit la Conférence de Presse tenue, le mercredi 5 juillet, dans l’un des locaux du Ministère de la Culture et de la Communication (MCC), à Bois Verna.

 De concert avec un représentant de la Fondation Nemours Jean Baptiste, partenaire de l’initiative au même titre que l’Institut d’Etudes des Recherches Africaines (IERAH) de l’Université d’Etat d’Haïti, le Ministre Delva a dévoilé le calendrier des différentes activités devant marquer la période.

Alors que le 26 juillet sera déclaré, selon le voeux du Ministre, " Journée Nationale du Compas", un buste de Nemours Jean Baptiste sera érigé sur la place Sainte-Anne en cette occasion. Conférences-débat, projections et concerts ponctueront le mois de Nemours, selon le titulaire du MCC. Un Fonds Nemours Jean Baptiste sera également créé où des acteurs et créateurs bénéficiant de cette belle invention pourront contribuer au profit de la famille du musicien, qui aurait 100 ans aujourd’hui s’il vivait encore.

Dans la foulée, le Ministre en a profité pour annoncer d’autres projets, notamment celui de la « Route de l’esclave », un projet qui, dit-il, a déjà suscité l’enthousiasme de divers acteurs internationaux. 

"Plus que n’importe quel autre peuple, ce sujet doit nous interpeller. Nous allons commencer à réhabiliter des monuments liés à ce symbolisme, dont le site de Bois Caïman au Cap-Haitien", a indiqué le Ministre.

 De plus, M. Delva a également informé que le MCC lancera, à partir du 22 juillet, un Concours de Danse traditionnelle à travers tout le pays. "C’est un mouvement que nous sommes en train de créer à travers tout le pays pour que les talents puissent s’exprimer", a assuré le Ministre.

Troisième d’une famille de quatre enfants, Nemours Jean-Baptiste est né le 2 février 1918 à Port-au-Prince. Il fut saxophoniste, compositeur et leader de bande musicale. Il est crédité d’avoir inventé, il y a 63 ans, la musique Compas, aussi connue sous le nom de Compas Direct.

MCC

Photo : MCC

 
 Presque deux mois après son installation à la tête du ministère de la culture et de la communication (MCC), le journaliste très connu Guyler C. DELVA, entend revaloriser la culture haïtienne tant sur le plan national qu’international, en organisant en plein cœur du champ de mars, toute une série d'activités culturelles au kiosque occide jeanty, mettant en lumière les jeunes talents du pays.
 
Par ces actions, le ministre Delva, veut redynamiser son ministère mais encore créer de l'ambiance dans l’aire du champ de mars en impliquant les jeunes artistes dans des spectacles vivants.
 
Un projet supporté  par l’Ambassadeur de France accréditée en Haïti, Madame Elisabeth BETON-DELEGUE, qui a rendu une visite de courtoisie, ce jeudi 14 Juin 2018, au ministre de la culture et de la communication (MCC) M. Guyler  C. DELVA, à Pacot.
 
Cette rencontre a été l’occasion pour la diplomate de partager certains projets phares du ministère et ceux de la France dont la reconstruction de l’Institut Français d’Haïti (IFH) sur l’ancien site du manoir des Lauriers à bourdon. Madame BETON- DELEGUE promet de venir en aide au programme culturel du MCC « Bouyon kiltirèl », en invitant des artistes français à performer.
 
Cette nouvelle plateforme destinée à promouvoir, gratuitement, des jeunes musiciens et chanteurs du pays, commence à prendre sa vitesse de croisière. Des groupes et artistes comme Rasin Mapou,  Michel Fernandez alias Fernando, Kėnya Nemorin, Nadia Faubert, Christ- Mia, Jean Jean Roosevelt, le groupe Kriak et la troupe Matthias ont déjà fait leur preuve au kiosque du champ de mars.  
 
Au terme de sa visite au MCC, l’Ambassadeur de France, annonce la création de certains modules de formation à l’intention des techniciens affectés au ciné Triomphe. Le mois de juillet annonce déjà  la couleur avec beaucoup de projets en perspective comme le dévoilement d’un buste de Nemours Jean-Baptiste, à l’occasion de son centenaire sur la place Sainte-Anne au centre ville.
 
 
Dans la commune de Plaine du Nord , un buste de  Dutty Bouckman sera installé au bois caïman sans compter  une exposition de peinture baptisée «  route de l’esclave » avec le peintre de renommée mondiale Jean Claude Legagneur. 

HPN

Photos MCC

"Respect et Solidarité" c’est avec ce slogan que  le Directeur Général du ministère de la culture et de la communication (MCC) M. Jean Michel LAPIN a introduit le ministre  Guyler C. DELVA , à l’occasion de la journée mondiale des fonctionnaires célébrée  vendredi 22 juin 2018.

Par ces mots, le DG  LAPIN dit croire, que le respect et la solidaritė faciliteront le bon fonctionnement du ministère logé à pacot. Quant au titulaire du MCC  Guyler Delva, il en a profité pour saluer et remercier les employés dudit ministère de leur franche collaboration. 

Le Ministre DELVA renouvelle sa dėtermination à travailler avec tous les employés de l’institution pour l’aider à accomplir cette lourde tâche que lui confère le Prėsident de la République M. Jovenel MOISE  et le Premier ministre  Jack Guy LAFONTANT, de réhausser l’image de la culture haïtienne et de véhiculer au plus haut niveau toutes  les actions du gouvernement.

Pour cela, il annonce pour bientot, un concours national de danses traditionnelles, de percussions et de peinture. L’un des dossiers phares du ministre,  le mouvement de la "route de l’esclave" qu’il compte réaliser l’année prochaine.

Dans une ambiance empreinte de convivialitė, le ministre de la Culture et de la communication a honoré 3 employés modèles qui ont fait leur preuve au cours de l’année 2018. Il s’agit de Madame Roseberde BONAVENTURE, du directeur Jean THELEMAQUE et notre confrère qui coiffe la direction de communication, Jeff LEFEVRE.

Au ministere de la Communication, plus d’une dizaine d’employės ont reçu des mots de félicitations du titulaire du MCC pour leur sacrifice consenti.Valoriser les ressources humaines au sein de l’administration publique est le leitmotiv du ministre DELVA qui promet de faire mieux avec les employés modèles l’année prochaine.

Une gentille réception a été offerte à la fin de la cérémonie ce qui a permis au ministre d'ėchanger avec ses collaborateurs et collaboratrices.

 

Texte : Yves Paul LEANDRE

Photos : Yves Paul LEANDRE

Environ 3 mois après la suspension des activités de l’ONG OXFAM Grande Bretagne en Haïti pour implication dans des  faits avérés d’abus et d’exploitation sexuels perpétrés dans le pays en 2010, après le séisme du 12 janvier 2010, sur des ressortissants haïtiens en situation de vulnérabilité et de précarité, le ministre de la Planification et de la Coopération Externe a annoncé, ce mercredi 13 juin, le retrait définitif du statut de fonctionnement de cet organisme sur le territoire national.

Lire la suite...

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages