Le chef du gouvernement haïtien se veut rassurant face aux rumeurs persistantes prévoyant une éventuelle rareté de fuel sur le marché haïtien. Deux tankers sont attendus ce weekend transportant plus de 265 mille barils de Pétrole vendredi et un autre transportant 160 mille le jour suivant confirme M. Lapin.

 

Les acteurs opérant dans le secteur abondent dans le même sens. Un navire pétrolier est déjà dans les rades de Port au Prince pour livrer du pétrole. L'association des professionnels du pétrole(APP) confirme elle aussi l'arrivée de ces tankers prochainement en Haïti.

 

 

Quelques files d'attente d'automobiles étaient remarqués dans certaines stations à essence dans la région métropolitaine de Port au Prince dans la perspective de cette rareté annoncée. Pour l'instant, le marché est plus ou moins stable et les prix sont restés les mêmes.

 

Le ravitaillement se fait normalement et les chauffeurs ne semblent plus s'inquiéter après les annonces faites par le chef de gouvernement Jean Michel Lapin ainsi que la confirmation des opérateurs sur l'arrivée des deux tankers.

 

HPN

 

Le chef de l'Etat a remis de nouveaux équipements au ministère des travaux publics transport et communications(MTPTC) ce mardi lors d'une cérémonie devant le palais national pour signifier sa présence toujours comme locataire du Palais présidentiel. Jovenel Moïse a remis plusieurs  véhicules tout terrain au MTPTC, des équipements pour la mise en place de deux usines d'asphaltes, trois appareils pour la fourniture de béton et un concasseur de gravier.

 

Jovenel Moïse dit entendre renforcer les capacités du MTPTC pour réaliser des travaux dans tout le pays, il a notamment souligné les travaux de curage dans le quartier de Solino situé dans la grande commune de cité, grand bidonville au cœur de la région métropolitaine. 

 

Le Président a aussi fait savoir qu'il entend continuer les travaux de reconstruction du pays stoppés avec les nombreuses manifestations organisées par l'opposition politique pour réclamer son départ du pouvoir. Plusieurs de ces équipements qui ont coûté des millions de dollars à l'Etat haïtien seront également redistribués dans diverses régions comme la Grand Anse, l'Artibonite et le Centre. 

 

HPN

 

 
 
 

 

 

 
 
À partir d'un Conseil des Ministres le mercredi 23 octobre 2019, deux résolutions ont été adoptées par le gouvernement démissionnaire de Jean Michel Lapin et consignées dans le Moniteur.
 
 
En ce qui a trait en rapport aux contrats de fourniture d’électricité à l’Etat haïtien, ces mesures ont été prises :
 
1- Le Ministère de l’Economie et des Finances est instruit de suspendre les paiements de toutes valeurs en rapport avec l’exécution des contrats d’énergie électrique signés entre l’Etat haïtien et les firmes Sogener, E-Power S.A. et Haytrac.
 
2- Le Ministère de l’Economie et des Finances est instruit de régler tous les différends qui pourront être soulevés  avec les acteurs du secteur de l’énégie durant tout le processus
 
3- Le Ministère des Travaux publics, Transports et Communications est instruit de procéder au transfert à l’Electricité d’Haïti (Ed’H) de toutes les centrales électriques appartenant à l’Etat;
 
4- Le Ministère de la Justice et de la Sécurité publique est instruit de procéder à la sécurisation de toutes les centrales du pays
 
5- Le Ministère de la Justice et de la Sécurité publique et le Ministère de l’Economie et des Finances sont instruits, chacun en ce qui le concerne, d’obtenir la mise en mouvement de l’action publique contre tous ceux qui sont coupables de dilapidation de deniers publics dans le cadre de ces contrats, la restitution des montants surfacturés à l’Etat et la réparation de tous préjudices causés à l’Etat dans le cadre de l’exécution des contrats de fourniture d’électricité passés entre l’Etat et les compagnies citées plus haut.
 
Pour les franchises douanières, selon le gouvernement cette annulation de toutes les franchises douanières, hormis celles prévues par la loi, figure au nombre de ces dispositions qui doivent contribuer à une meilleure protection de la production nationale, tout en favorisant la compétitivité à travers les secteurs clés de l'économie.
 
"Fidèle à sa volonté de protéger les intérêts de l'État et de la population en général, le Président de la République entend multiplier ces initiatives qui marquent clairement une rupture avec les vieilles pratiques qui visaient, à travers un favoritisme outré, à pérenniser la mainmise d’un petit groupe sur l’économie du pays", a indiqué le Gouvernement.
 
Dans une note le Ministère de la Communication a souligné qu'à part ces mesures économiques, toujours à l'initiative du Chef de l'État, d'autres dispositions, au point de vue social notamment, ont déjà été adoptées pour accompagner la population, plus particulièrement la frange la plus vulnérable,  qui doit faire face à la situation délétère provoquée par les récents troubles politiques qui sévissent dans le pays.
 
 
GL
 

 
 
Le Président de la République, Jovenel Moïse a visité, ce lundi, la centrale électrique de Varreux dans le but de superviser les travaux en cours, après la récupération par l’Etat haïtien du site et des installations qui s’y trouvent, informe le ministère de la Communication dans une note de presse.
 
 
Cette visite rentre dans le cadre des nouvelles mesures prises par le Chef de l’Etat, en vue, entre autres, de  s’assurer du suivi de quelques dossiers d’importance. 
 
 
D'après ce qu'a fait savoir le secrétaire d'État à la communication, Eddy Jackson Alexis, Jovenel Moïse est satisfait des avancées des travaux dans le cadre de certaines dispositions transitoires et invite, en ce sens, la population à la patience dans sa lutte sans relâche pour concrétiser, dans un délai raisonnable,  sa promesse de distribution d’énergie électrique à travers le pays.
 
 
GA

 

 
 
Plus de 72 heures après la sortie fracassante du chef de l'état au Palais National  pointant du doigt certains acteurs du système qu'il dit vouloir désormais combattre de toutes ses forces, l’Etat haïtien, à travers le Bureau de Monétisation et des Programmes d’Aide au Développement (BMPAD), somme  ce vendredi 18 octobre 2019, la Société Générale d’Energie S.A (SOGENER S.A) de lui restituer un montant total de 233.408.480.62 dollars américains.
 
 
 
Cette sommation précède la lettre d'invitation adressée à la compagnie pour ce mardi 22 octobre courant. Cette décision judiciaire fait mention de 38 millions de dollars que la SOGENER devra payer comme honoraires des avocats.
 
 
Dans une interview accordée au quotidien Le Nouvelliste, le 28 mars dernier, le vice-président de la SOGENER, Dimitri Vorbe avait affirmé que son entreprise devait environ 191 millions de dollars au BMPAD. Et pour permettre à son institution de continuer à fonctionner, l’État lui vendait du diesel à crédit. 
 
 
L’ED’H, a-t-il ajouté, doit aussi environ 192 millions de dollars à la SOGENER. Donc, on déduit que le montant réclamé par le BMPAD, aurait déjà été  en sa possession.
 
 
Casser le contrat avec la SOGENER ne sera certainement pas chose facile, selon les responsables de l'institution, le contrat a suivi la procédure normale à savoir  l'appel d’offres  lancé en 2005 sous le gouvernement de Gérard Latortue lors de la transition.
 
L’offre de la SOGENER a été retenue, et ce contrat avait été signé par le ministre des Finances d'alors, Henry Bazin, Fritz Adrien, ministre des Travaux publics  et approuvé par la Cour des comptes. 
 
Il a été prévu, selon l’une des clauses du contrat, après l’échéance dudit contrat de 14 ans, la Sogener passera dans le patrimoine de l’État haïtien.  A titre d'information, la centrale de Varreux a un total de 82.2 mégawatts installé réparti en 3 centrales: Varreux 1 qui dispose d’un moteur de 10 mégawatts, de deux moteurs de 8.5 mégawatts chacun et de deux moteurs de 5 mégawatts chacun.
 
Varreux 2 dispose de 6 moteurs pour un total de 20 mégawatts et Varreux 3: dispose de 21 moteurs de 1.2 mégawatts pour un total de 25.2 mégawatts. Il y a aussi un tank de mazout et un tank de diesel…Tous ces investissements appartiendront à l’État haïtien et en condition de fonctionnement .
 
 
 
Le contrat qui lie la SOGENER à l’État arrivera à expiration en 2023. 
 
 
 
Yves Paul LEANDRE

 

Jose Luis Fernàndez est le nouveau représentant de l’Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en Haïti. Il a remis sa lettre de nomination au ministre haïtien des Affaires étrangères et des Cultes, Edmond Bocchit, le mercredi 4 décembre 2019, a appris l’Agence d’informations HPN, dans un communiqué acheminé à la rédaction le lundi 9 décembre.

Lire la suite...

 

Le Directeur général du Ministère de l'intérieur et des collectivités territoriales(MICT) a quitté son poste selon les informations parvenues à la rédaction de l'agence. Fednel Monchery dont le nom est cité dans le massacre de la Saline aurait remis sa démission quelques heures après le départ du Ministre Jean Marie Brunet.

 

Les deux hommes étaient à couteaux tirés au Ministère suite à une affaire de visa dominicain. Cette situation avait éclaté le MICT avec la formation de plusieurs tendances à cette institution publique stratégique. Dans les coulisses, HPN a appris que M. Amos Zéphirin pourrait succéder à l'ancien militant politique PHTK.

 

Des changements qui arrivent au moment la mobilisation pour le départ du Président Jovenel Moïse s'intensifie. La vie devient de plus en difficile et les activités sont paralysées dans plusieurs villes du pays.

La nouvelle Carte d’identification nationale (CIN) remplacera l’ancienne à partir du 31 décembre 2019. Cette date constitue aussi le dernier jour du délai accordé aux retardataires pour se procurer de cette pièce importante, a rappelé le directeur de communication de l’Office national d’identification (ONI), M. Wandy Charles, joint au téléphone, le mercredi 4 décembre, par l’Agence de presse en ligne HPN.

Lire la suite...

 

 
Le ministère de la justice et de la sécurité publique condamne fermement « les dérives graves » enregistrées dans l’enceinte du sénat le mercredi 11 septembre dernier et informe que le parquet est saisi et que l'action publique  est mise en mouvement contre les auteurs et co-auteurs des actes honteux et répréhensibles. 
 
 
Dans une note de presse de son bureau de communication, le ministère de la justice et de la sécurité publique a condamné ce qu’il appelle « les dérives graves » enregistrées dans l’enceinte du sénat le mercredi 11 septembre dernier.
 
 
Ce jour-là, alors que le bureau du grand corps avait programmé la séance de ratification du premier ministre Fritz William Michel, des militants avaient accompagné certains sénateurs de l'opposition perturbant la sérénité dans l’hémicycle et provoquant le report  sine die de la séance.
 
 
Le MJSP note que « les partisans  du chaos, acharnés, des heures durant, ont offert un tableau où s'alternaient  invectives, menaces, actes de vandalisme, tentative d'incendie, profanation des espaces abritant le Grand Corps ».
 
 
Il s’agissait, poursuit la note, d’un spectacle avilissant pour notre République et notre peuple à la face du monde entier. 
 
 
Le MJSP dénonce des actes inqualifiables qui sont de nature à galvauder les fruits d'années  de luttes, d'efforts et de sacrifices consentis pour instaurer la démocratie pour laquelle les pouvoirs de l'Etat et tout citoyen doivent œuvrer à la consolidation.
 
 
La Justice, précise le ministère n’est pas restée sans réaction. Le juge compétent a été sur les lieux pour dresser le procès verbal du constat des faits. 
 
 
« Le Parquet près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince est saisi et l'action publique est mise en mouvement contre les auteurs et co-auteurs de ces actes honteux et répréhensibles », informe le ministère. 
 
 
Il assure toutes les dispositions seront mises en œuvre pour permettre à la Justice de s'élever et de réagir proportionnellement à cet outrage qui obscurcit notre image.
 
DO/HPN
 

 
 
L'Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) a un nouveau Directeur Général à  sa tête. Il s'agit  de Me Claudy Gassant, ancien Commissaire du Gouvernement Près le Tribunal de Première Instance de Port au Prince. 
 
 
Les rumeurs annonçant l'arrivée de l'ancien parquetier, Me Claudy Gassant à l'ULCC date depuis des mois. Me Gassant remplace à ce poste le Major David Bazile en poste depuis l'accession du Président Jovenel Moise au pouvoir en 2017.
 
 
Haïti a remporté le palme dans le classement des pays les plus corrompus de l'hémisphère dans des rapports publiés ces dernières années. Notons que bon nombre  d'organisations de la société civile et de structures politiques ne cessent de réclamer un vrai procès de tous les corrompus dans le pays. Le dossier relatif à la dilapidation des fonds Petrocaribe en est un exemple.
 
 
Godson Lubrun 

 

En présence de plusieurs personnalités notamment Le Sénateur Jacques Sauveur Jean et Maire de delmas Wilson Jeudi et le Conseiller du Président de la République Guichard Doré que le Premier ministre démissionnaire Jean Michel Lapin a procédé à l'installation du Conseil de la Banque Centrale devant mener la Politique monétaire du pays.

 

Le Premier ministre démissionnaire a salué le travail réalisé par le Conseil sortant en exprimant la confiance du Président Jovenel Moïse dans ce nouveau Conseil. Seulement trois(3) membres de l'ancienne équipe garde leur poste dans ce nouveau Conseil.

 

 A la tête de ce Conseil Jean Baden Dubois a été reconduit pour continuer les réformes et la modernisation du secteur bancaire. M. Dubois a remercié le chef de l'état qui a, une fois de plus, placé sa confiance en lui pour mener la politique monétaire du gouvernement.

 

Un travail difficile a fait savoir le ministre de l'économie et des finances du gouvernement démissionnaire Ronald Décembre lors de la cérémonie d'installation le Jeudi 29 Août compte tenu de la situation économique précaire. Toutefois, Ronald Décembre a indiqué que le travail du nouveau conseil doit aider à combattre le chômage et permettre d'intervenir en faveur des couches les plus défavorisées.

 

Le Gouverneur reconduit a, dans son discours, souhaité des investissements et le financement de plusieurs secteurs notamment le tourisme et les zones franches pour attirer les investissements étrangers directs pour stabiliser la monnaie nationale qui connait des jours difficiles.

 

Le Nouveau Conseil est ainsi constitué : Jean Baden Dubois Gouverneur, Georges Henry Fils vice Gouverneur, Ronald Gabriel Directeur général, les membres Edgar Jeudi et Mirtho René.

 

HPN

 

 

 

 

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages