Haïti-politique : le sénat réduit à 10 monte un bureau de trois membres

Le Parlement
Typographie

 

 

 

C’est la crise institutionnelle au Parlement haïtien dont la « caducité » a été proclamée par le président de la République à l’échéance du 13 janvier marquant la fin de la 502 législature. Des parlementaires qui contestent la décision du président ont été empêchés d’entrer au siège du pouvoir législatif mardi, a constaté un reporter de HPN.

 

Des policiers postés à l’entrée du Parlement ont bloqué l’accès aux sénateurs qui souhaitaient prendre place dans l’hémicycle comme ils l’avaient prévu. Dans une note publié lundi un groupe d’élus avait rejeté la déclaration du chef de l’état.

 

Mardi les sénateurs qui restent encore en fonction ont décidé par de constituer par consensus un nouveau bureau provisoire composé de trois membres. Il s’agit du sénateur Jean François Sildor (président), Ralph Fethière (questeur) et Wanique Pierre (secrétaire).

 

Constatant la caducité du parlement, le président Jovenel Moise a indiqué qu’il comptait utiliser l’argent tiré du budget pour le parlement dans la construction de 10 lycées dans le pays.

 

 HPN

 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages