Haïti-Politique : Alfredo Antoine répond sèchement au forum économique

Le Parlement
Typographie
 
 
Alors que le forum économique du secteur privé (FESP) a estimé, dans une note, que le président Jovenel Moïse ainsi que les parlementaires font partie du problème et non de la solution, la réponse du député de Kenscoff Alfredo Antoine ne s’est pas faite attendre.
 
« Il y a une frange de l’élite économique qui refuse de se contenter des affaires économiques mais qui veut tout contrôler », a d’abord estimé le parlementaire. Pour lui, c’est une lutte engagée pour essayer de changer la constitution et obtenir que des hommes d’affaires ayant des problèmes de nationalité accèdent au pouvoir.
 
Le député Alfredo Antoine invite le forum économique à s’occuper de ses affaires et à laisser la politique aux politiques. Dans sa note en date du 8 juin, le FESP, avait appelé les acteurs politiques à la concertation pour sortir le pays de la crise multidimensionnelle à laquelle il est confronté.
 
L’organisation patronale dit soutenir l’appel au dialogue lancé par « religions pour la paix » ajoutant qu’elle est prête à contribuer à la recherche d’une solution réaliste devant mener à une révision complète des systèmes politiques et socio-économiques.
Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages