Participation au prochain gouvernement: Dieupie Chérubin prend ses distances

Le Parlement
Typographie

 

Pendant que des parlementaires, membres des blocs politiques au parlement s'apprêtent à soumettre des noms à l'Exécutif pour la formation du prochain gouvernement,  le sénateur Dieupie Chérubin joue la carte de la prudence.

 

Au moment où des parlementaires influents et ceux  membres des blocs politiques au parlement se préparent à propulser leurs petits copains à des postes dans la perspective de la formation du prochain gouvernement, le sénateur Dieupie Chérubin répond aux abonnés absents.

 

N'étant membre d'aucun bloc politique au grand corps, l'élu du département du Sud-Est se dit prudent quant à cette démarche. Quelle en est la raison? Dieupie Chérubin garde encore les mauvais souvenirs de cet acte qui ne devrait être aucunement l'émanation du parlement. 

 

On se le rappelle, lors de la formation du premier gouvernement de l'administration Moïse-Lafontant, le parlementaire a proposé Roosevelt Bellevue, un proche parent, comme ministre des affaires sociales et du travail. A cette époque, le parlementaire faisait partie du bloc"APRI", un groupe stratégique, dans la mesure où ils s'étaient positionnés au centre.

 

Chemin faisant, Roosevelt Bellevue allait laisser le MAST par la petite porte pour son implication dans une vaste affaire de corruption. Il s'agit d'un dossier de surfacturation des kits scolaires. Après maintes dénonciations, le gouvernement d'alors, dirigé par le Dr Jacques Guy Lafontant, a dû lâcher Roosevelt Bellevue pour calmer la tension.

 

Face à cette situation, le sénateur a annoncé l'ouverture d'une enquête pour établir la vérité. Jusqu'à date, aucun résultat n'est  disponible alors que le parlementaire a qualifié de "bouc émissaire"son poulin, Roosevelt Bellevue dans le cadre de ce dossier. 

 

Dieupie Chérubin a souligné que Roosevelt Bellevue n'est pas coupable dans ce dossier, et sous peu, la justice doit éclaircir  l'opinion. Après cet échec, le parlementaire  dit avoir tiré les leçons pour ne pas commettre les mêmes erreurs, comme dit le dicton "chat échaudé craint l'eau froide".

 

François Jean

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages