Haïti-Elections : Elections indirectes, des institutions rappellent à Jovenel Moïse son devoir constitutionnel

Elections
Typographie

 

Dans une déclaration conjointe en date du 22 aout, des représentants d’institutions religieuses, d’organisations de la socicipales.iété civile et des droits humains ont exprimé leurs préoccupations par rapport à la non-publication dans le Moniteur des résultats de la première phase des élections indirectes, devant constituer les assemblées municipales.

Reconnaissant que ces élections se sont bien déroulées, avec la participation des 785 délégués de ville et 3012 membres d’ASEC entre autres, les signataires de la déclaration ont cité l’article 188 du décret électoral  exigeant la publication des résultats de ces élections dans le journal Le Moniteur, dans un délai ne dépassant pas un jour franc.

Ces organisations qui rappellent au président Jovenel Moïse son engagement de respecter fidèlement la constitution et les lois de la République,  affirment que tout autre comportement de sa part serait entaché d’inconstitutionnalité et remettrait en question la base légale sur laquelle repose son propre pouvoir.

‘’Personne ne peut aujourd’hui contester l’impérieuse nécessité de décentraliser le pays et d’établir un meilleur équilibre entre les compétences du pouvoir central et celles des collectivités territoriales’’, concluent les signataires de cette déclaration conjointe.

A noter que Mgr Guire Poulard, le Pasteur Sylvain Exantus, le professeur Rosny Desroches, Edouard Paultre sont entre autres personnalités ayant signé le document. 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages