Haïti-Politique : les derniers mouvements protestation de l’opposition sont un échec, selon parasol

Politique
Typographie

 Le président du parti Patryot Rasanble pou sove Lakay ( Parasol), Me Yvon Bonhomme, a félicité la population qui, dit-il, ne répond pas à l’appel des leaders de l’opposition dans le cadre de leur mouvement de mobilisation baptisé «  Fèmen Peyi ».

 

Pour Me Bonhomme, les organisateurs du mouvement ont échoué dans leur initiative visant à bloquer le pays, à semer la terreur au sein de la population haïtienne. 

«  La population n’accepte pas que le pays soit fermé parce qu’elle n’a nulle part où aller. C’est pourquoi qu’elle n’a pas répondu à l’appel de ces leaders de l’opposition qui ne travaillent pas dans son intérêt», a lancé Yvon Bonhomme.

 Selon le responsable de Parasol, les initiateurs du mouvement de protestation ont échoué grâce la maturité politique de la population qui ne veut plus se laisser manipuler.

 «  Le peuple comprend maintenant que ces fauteurs de trouble n’envisagent l’intérêts de la grande majorité. Ils veulent semer la terreur dans le pays alors que leurs femmes et leurs enfants vivent à l’étranger. C’est du cynisme !  », a lâché le leader de Parasol.

 M. Bonhomme a indiqué  que quand le pays est instable, cela fait l’affaire des contrebandiers, des narco-trafiquants, des corrompus.

 Toutefois, le numéro 1 de Parasol dit reconnaître le droit des différents secteurs de la vie nationale de manifester pour exprimer leurs désaccords avec certaines décisions des autorités, mais, ajoute-il, cela doit se faire selon les normes prescrites par la loi.

Le président du Parasol insiste sur le fait que le dialogue déjà initié par le président  Jovenel Moise doit continuer afin de trouver la meilleure pour sortir le pays du bourbier où il se trouve.

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages