Haiti-Politique: Pour  Parasol et alliés, le budget n'est qu'un prétexte de l'opposition pour semer le trouble dans le pays

Politique
Typographie

Le président du parti politique denommé "Patriot Rasanble pou sove Lakay (Parasol), Me Yvon Bonhomme, a denoncé les manoeuvres de certains secteurs qui, dit-il, utilise la loi de finances 2017-2018 pour semer la pagaille dans le pays.

 

Selon Me Bohomme, les mouvements enclenchés, il y'a environ deux semaines, par certains secteurs qui se reclament de l'opposition n'ont rien à voir avec le budget 2017-2018.

 

"Il s'agit d'un  groupe d'arnachopopuliste qui ne parvient jusqu'à présent à admettre leur defaite  lors des dernières élections présidentielles où la population avait choisi Jovenel Moise comme leur président.

 

Me Bohomme deplore aussi le fait que les protestataires  ont choisi la période de la rentrée scolaire pour lancer leurs mouvements, alors que, dit-il, leurs  enfants étudient à l'étranger.

"Ces gens la font de la misère du peuple haitien une doctrine politique", a déclaré Me Yvon Bonhomme qui  a lancé un appel  au calme  et  à la sérénité à la population.

 

 L'homme de loi a également pointé du doigt une frange de la "bourgoisie haitienne"  qui, affirme-t-il, supporte financièrement  les mouvements de violence enclenchés dans le pays durant ces deux dernières semaines. Ce groupe qu'il identifie comme "des vendeurs de Blackout"

 

Pour sa part, la présidente du parti politique "Jeunesse Pour la Republique" ( JPR), Mme Evelyne Dorcé ,croit qu'il faut donner du temps au président de mettre en application sa vision pour le pays. 

 

 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages