Les Canadiens ont choisi au terme de 40 jours de campagne électorale de reconduire au pouvoir Justin Trudeau

Nouvelles Internationales
Typographie

 

Usé par quatre ans de pouvoir, affaibli par plusieurs scandales, Justin Trudeau a réussi son pari d'un deuxième mandat, mais sans décrocher la majorité absolue qui avait salué son élection fracassante en 2015. Il devra composer avec des alliances.

 

Le Premier ministre libéral devra composer avec un gouvernement minoritaire et s’allier avec l’opposition pour gouverner. Son mandat pourrait être de courte durée.

 

“Justin Trudeau pourra diriger le gouvernement du Canada pour un second mandat, mais il sera contraint de le faire sans majorité à la Chambre des communes”, a annoncé Radio-Canada.

 

Quelque 27,4 millions de Canadiens étaient appelés aux urnes lundi 21 octobre. Les sondages avaient prédit l’une des élections les plus serrées de l’histoire du pays, une lutte à deux entre les libéraux (centre) et les conservateurs (centre-droit). Ils ont eu raison : les libéraux ont récolté 33,3 % du vote populaire contre 34,3 % pour les conservateurs.

 

Mais en vertu du système de scrutin uninominal majoritaire à un tour qui fait que les circonscriptions se gagnent une à une, les libéraux se retrouvaient lundi soir avec 156 sièges à la Chambre des communes contre 121 sièges pour les conservateurs. Les troupes de Justin Trudeau n’ont ainsi pas réussi à obtenir les 170 sièges nécessaires pour diriger un gouvernement majoritaire. 

 

 

Les libéraux ne sont désormais plus présents en Alberta et en Saskatchewan et quasiment absents en Colombie-Britannique. 

 

HPN

 

SOURCES : Courrier International et France 24

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages