FRANCE : Jacques Chirac est mort ce jeudi 26 Septembre

Nouvelles Internationales
Typographie

 

L'ancien Président français est mort à l'age de 86 ans. Affaibli par la maladie, l'ancien haut fonctionnaire français vivait loin de la vie publique. L'ancien maire de Paris  a  mené 40 ans de vie politique active. Souffrant d'anorexie, Jacques Chirac a été l'une des figures qui a marqué la vie politique dans l'hexagone. Elu Président de la République en 1995, Chirac a dirigé la France pendant 12 années soit de 1995 à 2007.

 

C'était l'un des visages de la Ve République. Jacques Chirac, ancien président de la République, est mort ce jeudi 26 septembre à l'âge de 86 ans. C’est sa famille qui l’a annoncé dans la matinée à l’AFP, “il s'est éteint au milieu de ses siens. Paisiblement”, a déclaré son gendre Frédéric Salat-Baroux.

Entré au gouvernement à seulement 37 ans, il gravit les échelons, avant d'atteindre Matignon, en 1974. La dernière marche, la plus haute, est la plus compliquée à franchir. Après deux échecs à la présidentielle, en 1995, il finit par être élu président de la République, puis réélu en 2002. Mais au-delà de son parcours politique, Jacques Chirac a marqué les Français par son style, décontracté, son couple avec Bernadette Chirac, mais aussi par ses réformes, comme la suppression du service militaire obligatoire, ou la refonte du système des retraites. Mais Jacques Chirac a également défrayé la chronique par des erreurs politiques et des affaires judiciaires.

Un parcours politique semé d'embûches

De la mairie de Sainte-Féréole, en Corrèze, au palais de l'Elysée en passant par la mairie de Paris, c'est peu de dire que l'ascension de Jacques Chirac jusqu'au sommet de l'Etat a été semée d’embûches.

La carrière politique de Jacques Chirac commence en 1962. Diplômé de l'ENA trois ans plus tôt, il entre au gouvernement pas la toute petite porte. Il est chargé de mission au Secrétariat général du gouvernement. Puis au sein du gouvernement de Georges Pompidou. Ce dernier apprécie l'énergie de ce jeune diplômé, et le surnomme « mon bulldozer ». En 1967, il est mis sur le devant de la scène corrézienne, d'où sa famille est originaire, pour les élections législatives, et arrache, à l'opposition, le canton d'Ussel.

Une victoire forte, qui permet à Jacques Chirac d'entrer à l'Assemblée nationale durant… deux mois seulement. Car le profil de l'élu corrézien plaît au gouvernement, et le tout nouveau député est rapidement nommé par Georges Pompidou, secrétaire d'Etat chargé des problèmes de l'emploi, à 37 ans. Cigarette au coin de la bouche, dans un style décontracté qui dénote Jacques Chirac fait son entrée au sein de la vie politique parisienne, pour ne plus la quitter avant de nombreuses années.

HPN 

Source : Yahoo News

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages