Haïti-USA-Société : Le rêve de Julien Cadet, un Haïtien de la diaspora, pour son pays

Haiti - Diaspora
Typographie

Comme beaucoup d'Haïtiens de la diaspora vivant aux Etats Unis, Julien Cadet, originaire de Petit-Goàve, rêve de retourner en Haïti, sa terre natale pour y partager ses connaissances. Celui-ci qui vient tout juste de décrocher un Master en éducation aux États-Unis, caresse l’espoir de mettre des projets en œuvre au profit d’Haïti qu’il a quitté pourtant depuis 2009. Il a voulu voir les opportunités offertes au pays des autres et parfaire ses connaissances. Son rêve est de revenir tantôt au bercail pour partager ses acquis et ses expériences comme professeur des Mathématiques au pays de Georges Washington.

« Mon rêve c’est de revenir un jour dans ma terre natale pour partager avec les professeurs et les jeunes haïtiens ce que j’ai reçu des autres en terre étrangère », a-t-il confié à l’Agence de presse en ligne, Haiti Press Network.

En effet, Julien Cadet qui s'est créé une place de choix au milieu des éminents en Amérique du Nord, aimerait bien organiser particulièrement des séminaires de formation en Haïti. Il reste persuadé que ces séminaires permettront aux professeurs de Mathématiques, d’enseigner cette discipline autrement aux jeunes haïtiens et haïtiennes en ces temps largement dominés par l’informatique et la haute technologie.

À l’entendre exposer sa vision, il n’est pas superflu d’ajouter que Julien Cadet n’est pas de ceux qui traversent les océans pour aller admirer les infrastructures de l’impossible et contempler les gratte-ciel. Il est plutôt cet homme intelligent qui ne pensait que meubler son esprit ailleurs pour mieux servir les autres.

Heureusement, Julien Cadet qui a vécu une bonne partie de sa vie dans le quartier de Martissant-Fontamara (Port-au-Prince), devenu tristement aujourd’hui une zone sensible, ne compte pas toujours rester loin de son pays natal avec toutes les connaissances qu’il a accumulées et peaufinées avec le temps.

« Je veux utiliser les connaissances que j’ai acquises dans un grand pays au profit des mes compatriotes haïtiens. Mon projet c’est pour Haïti. Je pense que des jeunes ont besoin de connaissances. Cela peut paraître difficile pour l’instant, vue la situation précaire du pays ; mais nous comptons matérialiser cette idée au moment opportun au bénéfice de la nation haïtienne », fait-il savoir.

 

Un parcours presque parfait en Haïti

Julien Cadet qui a fait ses études primaires à l’école Équator Faith Mission à Fontamara ; ses études secondaires aux Collèges Déi-Virtus et Nelson Mandela, avant de poursuivre ses études universitaires à l’Institut Supérieur Technique d’Haïti (habituellement appelé : Kay Leconte), croit, sans fausse modestie, qu’il n’est pas du rang de ceux qui gaspillaient le temps.

Ingénieur civil ayant une formation sur la Passation des marchés publics et sur la coopération externe, Julien Cadet a eu le temps d’occuper le poste de chef du Service de génie à la Direction générale de la Société Nationale des Parcs Industriels (SONAPI), avant de laisser le pays en 2009 vers les États-Unis, où il a fini par compléter sa formation.

Installé en Floride (USA), Julien a reçu des formations en éducation à Miami-Dade College et Broward College. Il a fait une Maîtrise en éducation au Concordia university (Portland Oregon). Professeur certifié en Mathématiques pour l’école secondaire en Floride. Il l’est aussi pour le district d’école du Conté de Broward (Broward county public schools).

Jadir Olivier Cadet est par ailleurs le fils aîné de ce natif d’Haïti qui rêve de retourner servir son pays. Né en Haïti, Jadir âgé de 20 ans, est arrivé pratiquement à se frayer un chemin, au même moment où son père allait décrocher le Master. Jadir vient d'être gradué comme Lieutenant à Georgia Milatary College.

À l’instar de Julien Cadet qui caresse tant le rêve de revenir exposer son savoir en Haïti, le pays aussi est impatient d’accueillir ce natif chaleureusement et avec témérité.

Alix Laroche

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.        

 

    

 

 

 

 

 

   

 

 

      

  

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages