Haïti-Culture : Un Classique du théâtre Américain en Créole et en Espagnol

Miami
Typographie

La fameuse pièce “Our Town” (Notre petite ville), véritable classique du théâtre américain, de Thornton Wilder, a été adaptée en Créole et en Espagnol pour le public de Miami. La grande première floridienne de ce chef d’œuvre qui avait remporté le Prix Pulitzer (1938) a eu lieu le 2 novembre 2017 au Colony Theatre sis au 1040 Lincoln Rd., Miami Beach. La pièce sera à l’affiche jusqu’au 19 novembre.    

 

Dans cette nouvelle adaptation de la pièce “Our Town” (Notre petite ville) de Thornton Wilder, on entend du créole et de l’espagnol. Ce classique du théâtre américain, qui parle de la vie, de l’amour et de la mort dans une petite ville du New Hampshire au tournant du XXe siècle, a été relocalisée, si on peut dire, à Miami, et interprétée par des acteurs créolophones et hispanophones de la compagnie théâtrale Miami New Drama (MiND).

 

La pièce, adaptée et dirigée par Michel Haussman, n’a pas d’effets spéciaux, pas de pyrotechnie et presque aucun décor. Son approche minimaliste fait que les acteurs miment certaines activités quotidiennes sans l’aide d’accessoires. Mais “Our Town” de Thornton Wilder a résisté à l’épreuve du temps.

 

Depuis ses débuts en 1938, la représentation théâtrale de Wilder sur la vie et l’éternité dans une ville américaine du début du XXe siècle a été l’une des pièces les plus jouées au monde. Et maintenant, la nouvelle adaptation offre une version qui reflète une grande partie de l’identité culturelle du sud de la Floride.

 

Dans cette reprise à la sauce floridienne, certaines répliques ont été traduites en créole par le dramaturge haïtien né à Miami, Jeff Augustin ; la version espagnole a été assurée par le dramaturge Nilo Cruz, lauréat du Prix Pulitzer. La compagnie théâtrale MiND a obtenue des héritiers Wilder la permission d’introduire d’autres langues que l’anglais dans la version originale.

 

Dans cette pièce, des familles haïtiennes et hispaniques vivent côte à côte, se fréquentent, se racontent leur quotidien. Leurs enfants vont à la même école et forgent des amitiés dans une communauté mixte. La pièce traduit parfaitement la dynamique d’une famille haïtienne ou hispanique typique du sud de la Floride, d’où son universalité.

 

“La pièce ‘Our Town’ devait ressembler à Miami et au sud de la Floride”, explique Michel Hausmann, directeur artistique de Miami New Drama. “Cela signifie qu’il devait être multiculturel, multiracial et multilingue. Je voulais avoir une conversation directe avec notre communauté… qui ne ressemble à aucun autre endroit en Amérique “, explique Hausmann.

 

Le directeur artistique de MiND confie qu’il s’attendait à un refus de la part des héritiers Wilder concernant l’adaptation de la pièce originale. Il craignait que la version floridienne d’une pièce qui est censée se dérouler dans le New Hampshire des années 30 n’ait aucun sens pour eux. “Je m’attendais à les entendre dire, confie Hausmann, que c’est la chose la plus stupide qui soit. Mais à la place, ils étaient très enthousiastes”.

 

Par cette adaptation tropicale de “Our Town”, Hausmann dit que sa compagnie théâtrale (MiND) voulait faire partie de la conversation nationale, notamment en ce qui concerne l’immigration.

 

“Ce n’est pas un bon moment pour immigrer”, reconnait-il. “Ici, en Floride du Sud, c’est une région d’immigrants. Et Miami est la ville la plus immigrée en Amérique, et donc je pense que c’est la ville la plus américaine. C’est pourquoi nous devions avoir une distribution qui ressemblait à Miami. Il devait y avoir une distribution multiraciale”, indique-t-il.

 

Cette pièce présente le mélange d’une famille latino, afro-américaine et haïtienne qui permet aux jeunes de se voir à travers le prisme de la scène, souligne pour sa part Sandy Dorsainvil, l’une des organisatrices de cette activité.

 

“Our Town” (Notre ville) est une pièce de théâtre sur la vie. Elle explore ce que signifie être en vie, tomber amoureux, expérimenter des relations affectives, jouir de la vie dans ses bons et mauvais moments. La pièce est un prisme puissant à travers lequel nous pouvons voir notre moment contemporain. L’adaptation floridienne de la pièce de Wilder tombe à un moment où l’Amérique est aux prises avec sa propre histoire et son identité culturelle, maintiennent les organisateurs.

 

La pièce est en représentation jusqu’au 19 novembre, de jeudi (8pm) à dimanche (3pm).

 

Jonel Juste

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages