Wyclef à Little Haiti pour la Fête du Drapeau

Miami
Typographie

La mégastar Wyclef Jean sera à Little Haiti le vendredi 19 Mai à l’occasion de la Fête du bicolore haïtien et de la célébration du Mois de la Culture Haïtienne à Miami. La vedette a été aussi invitée pour célébrer le premier anniversaire de la série culturelle mensuelle "Sounds of Little Haiti (SOLH)". 

Le drapeau haïtien doit une fière chandelle à Wyclef Jean. Rappelez-vous, en 1997, à la cérémonie des Grammy Awards, lorsque le groupe Fugees au top de sa forme avait été sacré groupe rap de l’année pour l’album "The Score". Wyclef avait gravi le podium en se drapant du bicolore haïtien à la surprise générale. Ce geste noble avait envoyé une onde de choc positive dans toute la Diaspora haïtienne. Être haïtien était devenu cool et faire flotter le bicolore était devenu à la mode. Wyclef viendra performer ce week-end à Little Haiti, le quartier haïtien historique de Miami.  

"Ce sera la première fois que Wyclef viendra jouer à Little Haiti en tant qu’artiste solo",  a confié Sandy Dorsainvil, la coordonatrice de "Sounds of Little Haiti (SOLH)", une activité culturelle mensuelle qui se tient tous les 3e vendredi du mois au Complexe Culturel de Little Haiti. "Wyclef était venu à Little Haiti il y a 15 ans avec les Fugees lors d’un festival de musique racine. Cette fois-ci il vient pour célébrer le bicolore haïtien, le Mois de la Culture haïtienne et le premier anniversaire de SOLH", indique-t-elle.  En cette occasion, Wyclef sera accompagné d’autres groupes tels que Kreyòl La et Dat7. 

Mai, le Mois de la Culture Haïtienne

L’invitation de Wyclef Jean à Little Haiti tombe au beau milieu du Mois de la Culture Haïtienne.  A Miami, tout le mois de mai est consacré à la culture haïtienne et la contribution des Haïtiens de la Diaspora aux Etats-Unis. Dans les écoles de Miami, la culture haïtienne est à l’honneur. A cette occasion, les écoliers haïtiano-américains sont heureux de présenter des éléments de leur patrimoine culturel à leurs camarades non Haïtiens tout en arborant fièrement le bicolore national. Quand arrive cette période de l’année, le drapeau haïtien est omniprésent à Miami, tout le monde ou presque (des Haïtiens et des étrangers) s’affiche aux couleurs nationales. Ce qui est en soi une grande avancée pour la communauté haïtienne de la Diaspora compte tenu du fait qu’il y a quelques années, il était honteux de s’afficher comme haïtien aux Etats-Unis. Cependant, au terme de luttes acharnées, les Haïtiens de la Diaspora ont recouvré leur fierté. Wyclef Jean a aussi contribué à ce regain de fierté depuis qu’il s’était drapé du bicolore haïtien lors de la cérémonie des Grammys avec les Fugees en 1997.    

Le mois de la Culture haïtienne, c’est aussi l’occasion de présenter divers éléments du patrimoine haïtien tels que la peinture, la musique, la cuisine, la langue créole etc.  La culture haïtienne est également célébrée dans d’autres villes des Etats-Unis tels que New York et Boston où se déroulent des parades, mais c’est surtout à Miami que se déroulent de grandes activités tels que des festivals culinaires comme "Taste of Haiti" (le goût d’Haïti), des défilés patriotiques, des soirées culturelles et des festivals de musique comme le Haitian Compas Festival organisé chaque année à Miami depuis 19 ans.    

Entre célébration et protestation 

Cette célébration de la culture haïtienne tombe cette année dans un moment particulier où des milliers d’Haïtiens manifestent un peu partout en Floride pour réclamer le renouvellement du TPS (Temporaray Protected  Status). Près de 60 000 compatriotes jouissent de ce statut et le refus par la nouvelle administration de le renouveler pourrait mettre des milliers de compatriotes en danger. Le samedi 13 mai dernier, des centaines d’Haïtiens avaient protesté devant les locaux des services d’immigration à Miami. 

 

Jonel Juste 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages