Haïti-Coronavirus : La Banque mondiale mobilise 160 milliards pour la pandémie

Economie
Typographie

 

 

 

 

 

Le groupe de la Banque mondiale a annoncé vendredi la mobilisation de 160 milliards de dollars pour aider les pays en développement à affronter la pandémie du Coronavirus, a-t-on appris de source officielle.

 

 

 

A la suite du feu vert donné par ses administrateurs, la BM a lancé en urgence une opération visant à aider des pays comme Haïti, la Mongolie ou le Pakistan qui manquent de personnel médical et où les enfants privés d’école à cause de la maladie, n’ont aucune solution d’enseignement à distance.

 

 

 

« Compte tenu des défis sans précédent que pose la pandémie du Covid-19, le groupe de la Banque Mondiale prévoit de fournir jusqu’à 160 milliards d’engagements au cours des 15 prochains mois afin d’aider les pays à protéger les populations pauvres et vulnérables, soutenir les entreprises et favoriser le développement économique.

 

 

 

La Banque mondiale a annoncé l’adoption de mesures rapides et de grande envergure pour réduire la propagation de COVID-19. « Les pays les plus pauvres et vulnérables risquent d’être les plus durement touchés », a déclaré le président de la Banque Mondiale.

 

 

 

Les fonds qui iront en priorité aux pays les plus pauvres devraient aider les systèmes de santé à relever les défis immédiats de la pandémie. Dans des pays comme l’Afhganistan, Haïti, l’Inde, la Mongolie ou le Tadjikistan, les fonds permettront de renforcer les équipes médicales et d’assurer qu’elles sont bien formées et équipées pour dispenser des soins d’urgence.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages