Haïti-Économie:  "L'État haïtien doit prendre ses responsabilités pour éviter les sanctions du GAFIC", conseillent les USA

Finances
Typographie

L'Etat haïtien doit mettre en place un système de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme répondant aux normes internationales afin d'éviter de tomber sous les sanctions de Groupe d'Action Financière  des Caraïbes (GAFIC) qui menace de classer Haïti sur la liste noire, a  averti le conseiller des affaires  économiques de l'Ambassade des États-Unis en Haiti, M. Allen Krause

 Une telle mesure placerait Haïti parmi les pays les plus  isolés financièrement par les grandes banques internationales.

"Nous sommes conscients des risques encourus par Haïti, mais la solution est évidente et simple. L'Etat haïtien doit mettre en place un système de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme" a conseillé M. Krause, précisant que ce système doit répondre aux normes internationales. 

Toutefois, l'économiste américain s'est dit encouragé  par les efforts déployés, ces derniers jours,  par le gouvernement haïtien et le secteur privé en vue de résoudre la situation. 

"Ils ont encore le temps d'éviter les conséquences de leur inaction durant les deux années précédentes", croit le conseiller des affaires  économiques de l'ambassade américaine en Haïti. 

D'un autre côté,  M Krause a fait savoir que la situation à laquelle fait face Haïti  n'est ni créée,  ni organisée, ni contrôlée par l'Etat américain. 

Il s'agit d'une décision d'affaire entre les banques internationales, regionales et nationales, a -t-il précisé. 

Tout en réaffirmant  le soutien sans réserve  de l'État américain à la mission du Gafic,  M. Krause expliqué  les États-Unis ne sont pas membres de cette instance qui est plutôt une organisation régionale dont Haïti fait  partie. 

Cependant,  Allen Krause a rappelé que la situation d'Haïti n'est pas aussi gravement affectée, comparé á d'autres régions du pays. 

Les banques haïtiennes ont encore de bonnes relations avec les USA et les banques internationales. Des liens, dit-il,  que d'autres banques de la Région ont déjà perdus.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages