Haïti-hausse des prix du carburant : Les syndicalistes prêts à se soulever

Finances
Typographie

L’ensemble du corps syndical de transport en commun prévoit de recourir à la grève si le gouvernement ne renonce pas à cette décision   d’augmenter les prix des carburants. Pour ces syndicats les arguments avancés par  les autorités pour justifier cette augmentation ne tiennent pas la route,  a appris HPN

 

Le contexte et la situation socioéconomique que vit le pays, ne prête place  à aucune augmentation des prix des produits pétroliers car elle conduira inévitablement à  celle des prix des produits de première nécessité soutiennent presque tous les dirigeants de ces syndicats .Ils  qualifient cette mesure d' abusive et de criminelle’.’

 

‘’Nous avons appris la nouvelle de la hausse des prix avec stupéfaction .C‘est une hausse criminelle !’’ déclare, Duclot Bénisoit, dirigeant du syndicat Fidel qui accuse les autorités en place de manœuvrer pour que les prochaines  élections prévues pour le 9 octobre n’aboutissent pas .

 

En outre, les syndicalistes reprochent aux  autorités de ne pas avoir pris le temps de les consulter d’abord, avant d’appliquer cette hausse de 30 gourdes sur le gallon de la gazoline et du gasoil. Ce qui dénote à leurs sens d’un certain mépris.

 

Pour sa part,  Chanjeux Méhu   président de l'APCH qui abonde dans le même sens que son confrère estime que le gouvernement doit prendre ses responsabilités et ne pas sacrifier la population.

 

Notons que plusieurs candidats à la présidence rejoignent la position de ces syndicalistes et rejettent également cette mesure.

 

De plus, les ministres de l’Economie, du Commerce, des Affaires sociales et de la Planification sont convoqués pour le mardi 23 août, par devant le sénat de la République à venir s’expliquer dans le cadre de cette affaire.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages