Fritzner Bernadel prend les rênes d’un OAVCT en crise mais performant

Economie
Typographie


C’est le nouveau ministre de l’économie et des finances, Ronald Décembre qui a procédé ce lundi à l’installation du nouveau directeur général de l’Office d’Assurance des Véhicules Contre Tiers, OAVCT. Cette prise de fonction du nouveau patron de l'institution devrait mettre un terme à plus d’un an d’instabilité qui n’avait toutefois pas empêché à l’OAVCT de réaliser des performances remarquables.

Fritzner Bernadel hérite d’une administration socialement en crise mais financièrement efficace. C’est du moins ce qui ressort des propos que le ministre de l’économie et des finances Ronald Décembre a tenus ce lundi lors de son installation comme nouveau directeur général de l’OAVCT.

En effet, avant l’arrivée en juin 2017 de la commission technique coordonnée par Rolf Dubic, l’état financier de l’OAVCT affichait un déficit de 126 millions de gourdes. Un an plus tard, l’institution a pu dégager un profit de 170 millions de gourdes, a souligné le titulaire du MEF.

Pour l’exercice fiscal qui se termine dans quelques semaines, l’OAVCT tablait sur une prévision de recettes touchant la barre d'un milliard de gourdes et au 31 aout, pas moins de 850 millions de gourdes ont été collectées, un pic jamais atteint depuis 6 ans, s’est encore félicité M. Décembre.

Ces performances sont le fruit de mesures financières, administratives et organisationnelles que la commission de restructuration avait adoptées, affirme M. Décembre qui invite le nouveau directeur à rester dans cette dynamique, à assurer une gestion efficace et rationnelle de l’OAVCT pour garder cette image de rentabilité que projette l’institution.

Le nouveau patron de l’OAVCT affirme reconnaître que le travail qui lui a été confié n’est pas facile. Cela, dit-il, requiert la collaboration de tous. Aussi, il invite les cadres, membres du personnel ou du syndicat, à le rejoindre  pour remplir cette noble tache.

Fritzner Bernadel a aussi rappelé que le personnel de l’OAVCT a des redevances envers l’institution. Nous devons nous en acquitter, mettons-nous au travail dès maintenant, a-t-il lancé, réaffirmant sa volonté de participer à l’édification de la nouvelle Haiti.

M. Bernadel qui dit compter sur le soutien de tout le monde, affirme qu’il n’est pas venu avec une baguette magique pour tout changer dans un laps de temps. 

Certains employés en ont profité pour réclamer le paiement de deux mois d’arriérées de salaires et le rétablissement de certains privilèges qui avaient été suspendues sous l’administration de la commission de restructuration.


Par Dodeley Orélus, 
dodeley007@yahoo.fr


C’est le nouveau ministre de l’économie et des finances, Ronald Décembre qui a procédé ce lundi à l’installation du nouveau directeur général de l’Office d’Assurance des Véhicules Contre Tiers, OAVCT. Cette prise de fonction du nouveau patron de l'institution devrait mettre un terme à plus d’un an d’instabilité qui n’avait toutefois pas empêché à l’OAVCT de réaliser des performances remarquables.

Fritzner Bernadel hérite d’une administration socialement en crise mais financièrement efficace. C’est du moins ce qui ressort des propos que le ministre de l’économie et des finances Ronald Décembre a tenus ce lundi lors de son installation comme nouveau directeur général de l’OAVCT.

En effet, avant l’arrivée en juin 2017 de la commission technique coordonnée par Rolf Dubic, l’état financier de l’OAVCT affichait un déficit de 126 millions de gourdes. Un an plus tard, l’institution a pu dégager un profit de 170 millions de gourdes, a souligné le titulaire du MEF.

Pour l’exercice fiscal qui se termine dans quelques semaines, l’OAVCT tablait sur une prévision de recettes touchant la barre d'un milliard de gourdes et au 31 aout, pas moins de 850 millions de gourdes ont été collectées, un pic jamais atteint depuis 6 ans, s’est encore félicité M. Décembre.

Ces performances sont le fruit de mesures financières, administratives et organisationnelles que la commission de restructuration avait adoptées, affirme M. Décembre qui invite le nouveau directeur à rester dans cette dynamique, à assurer une gestion efficace et rationnelle de l’OAVCT pour garder cette image de rentabilité que projette l’institution.

Le nouveau patron de l’OAVCT affirme reconnaître que le travail qui lui a été confié n’est pas facile. Cela, dit-il, requiert la collaboration de tous. Aussi, il invite les cadres, membres du personnel ou du syndicat, à le rejoindre  pour remplir cette noble tache.

Fritzner Bernadel a aussi rappelé que le personnel de l’OAVCT a des redevances envers l’institution. Nous devons nous en acquitter, mettons-nous au travail dès maintenant, a-t-il lancé, réaffirmant sa volonté de participer à l’édification de la nouvelle Haiti.

M. Bernadel qui dit compter sur le soutien de tout le monde, affirme qu’il n’est pas venu avec une baguette magique pour tout changer dans un laps de temps. 

Certains employés en ont profité pour réclamer le paiement de deux mois d’arriérées de salaires et le rétablissement de certains privilèges qui avaient été suspendues sous l’administration de la commission de restructuration.


Par Dodeley Orélus, 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages