Avec deux budgets sous les bras, députés et sénateurs s’attèlent déjà à la tâche 

Economie
Typographie

 La Commission finance et budget du Sénat de la République se propose de rencontrer plusieurs secteurs du pays autour du budget rectificatif 2017-2018 et du projet de loi de finances 2018-2019. Le Président de cette commission annonce qu’un calendrier de travail sera élaboré en ce sens. Jean Rigaud Belizaire promet d’accélérer le processus en vue de doter le pays au plus vite d’un budget.

S’agissant de la recevabilité ou non du projet de loi de finances 18-19, en raison de la signature des 4 ministres indexés par la Cour des Comptes, le Sénateur de la Grand’Anse affirme que le pays ne peut s’arrêter de fonctionner en raison de contestations.

A moins d’une semaine de leur dépôt au parlement, les 2 budgets font déjà l’objet d’analyse. Au Sénat de la république, les parlementaires veulent s’entretenir avec les représentants de secteurs vitaux du pays, afin d’éviter toute grogne ou malentendu. 

Selon Jean Rigaud Belizaire, les parlementaires sont face à un grand défi puisqu’il leur faut voter le budget rectificatif 2017-2018 et passer rapidement au projet de budget 2018-2019 avant le 1er octobre.

Pour y arriver, les commissions finances des deux chambres comptent travailler conjointement pour doter au plus vite le pays de ces deux instruments.

Rappelons que le projet de loi de finances 18-19 est estimé à plus 175 milliards de gourdes et consacre la fin de la subvention par l’Etat des produits pétroliers.  

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages