Haïti-Economie : Incendie du Marché Hyppolite, Maarten Boute parle d’un accident 

Economie
Typographie

Le responsable de la compagnie de téléphonie mobile Digicel s’inscrit en faux contre ceux qui croient que l’origine de l’incendie du marché Hyppolite, survenu dans la nuit du 12 au 13 février dernier, est criminelle. Pour lui, la thèse d’un accident est à privilégier. 

A quelques pas du marché, des gens brûlaient des fatras qui se seraient propagés au Marché à cause des vents qui soufflaient sur Port-au-Prince, explique M. Boute.  

Egratignant au passage l’Etat haïtien pour son irresponsabilité à faire bonne gestion de cet édifice historique Maarten Boute rappelle que la réhabilitation de cet espace commercial, après le séisme de janvier 2010, a coûté 18 millions de dollars américains à la Digicel.   

Selon lui, le marché Hyppolite n’était pas assuré. 

A la question de savoir si la Digicel entend apporter sa contribution à la reconstruction du marché en fer, Maarten Boute répond que ce n’est pas envisageable, du moins pour l’heure. 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages