Haiti-Administration: La presidente du CSC/CA démissionne sous fortes pressions

Economie
Typographie

Seulement six mois, après son élection à la tête   de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA), la présidente en exercice, Marie France H. Mondésir démissionne de son poste , apprend HPN.

 

« Cette décision est motivée par des raisons de convenances personnelles indépendamment de ma volonté. Toutefois, je reste et demeure disponible et disposée en ma qualité de conseillère à donner ma collaboration active à tout nouveau bureau du conseil pour le bon fonctionnement de la cour », a indiqué Marie France Mondésir, dans sa lettre datée du 10 avril 2017.

 Pour plus d’un, Marie France H. Mondésir aurait démissionné en raison de fortes pressions dont elle serait l’objet  ces derniers jours.

 A rappeler que la présidente avait décidé la semaine dernière, via une note, de fermer les portes de la CSC/CA  durant deux jours  afin de faire face à la grève entamée par les employés de l’institution qui réclamaient une augmentation de salaire et l’amélioration des conditions de travail.

« Le bureau de la Cour restera fermé les jeudi 6 et 7 avril 2017 et reprendra son fonctionnement avec un personnel réduit qui, seul, aura accès à ses locaux. Il est demandé au reste du personnel de ne pas se présenter à son poste de travail jusqu’à nouvel ordre » avait elle précisé dans le document qui était cosigné du vice-président de  l’institution

 

Et  dans la matinée du 6 avril  des employés  de la CSC/CA avaient  organisé un sit-in devant la barrière principale de l’institution. Leur objectif était  de dénoncer le comportement des juges de la Cour qui ne font rien pour satisfaire leurs revendications.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages