Plusieurs hôpitaux en situation difficile depuis la propagation de la pandémie du nouveau Coronavirus en Haïti ont reçu de l'aide financière et en équipements issus du secteur privé haïtien, a appris HPN.


Ainsi, l’hôpital de la Mission Baptiste de Fermathe qui a lancé un appel au secours le mois dernier a reçu, le Mercredi 20 mai 2020, un don de onze mille (11,000) dollars américains pour pouvoir continuer à offrir ses services à la population de Kenscoff et des zones avoisinantes. Une somme collectée grâce à une initiative lancée par l’ancien député de la Croix-des-Bouquets, Jean Tolbert Alexis.

Par ailleurs, la Fondation Sogebank a procédé le même à la remise officielle de chèques de 10 millions de gourdes, à certains hôpitaux impliqués dans la lutte contre la Covid19. "Ce don représente la moitié des 20 millions de gourdes décaissées par le Groupe Sogebank, via sa Fondation, pour lutter contre la propagation de la pandémie en Haïti. La balance a servi à l’achat de masques qui seront distribués prochainement dans les différents points de vente du Groupe", a indiqué cette banque privée.

Des millions de dollars allaient retrouver des centres hospitaliers privés et l'Hôpital Universitaire de Mirebalais en tout de début de la crise afin d'optimiser les soins en cette période marquée par la Covid19.

 

 

 
 
Décrété le 19 mars 2020 après la découverte des deux (2) premiers cas de Coronavirus dans le pays, l'État d'urgence a été renouvelé pour un mois de plus jusqu'au 19 mai. Les cas de plus en plus en nombre grandissant ont forcé les autorités haïtiennes à prolonger jusqu'au 20 juilllet ces mesures, a-t-on appris d'un tweet du Président de la République Jovenel Moïse ce mercredi 20 mai 2020.
 
 
 
"Je viens de présider, en visioconférence, un Conseil des Ministres à l’extraordinaire. Le gouvernement a décidé de renouveler l’état d’urgence sanitaire pour deux mois et de rendre le port du masque obligatoire dans les lieux publics, sous peine de sanctions", a lâché Jovenel Moïse sur son compte tweeter officiel aux environs de 19h ce 20 mai.
 
 
 
Notons qu'à date Haiti avoisine les 600 cas de personnes testées positives au Coronavirus. Une vingtaine de morts par la pandémie et une vingtaine de personnes en sortent guéries selon les données statistiques sur l'évolution de la pandémie dans le pays rendues publiques par le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP).

 

 

 

 

Un haut responsable de la police nationale d’Haïti, l'inspecteur général Hervé Julien est testé positif au Coronavirus, faisant craindre l’introduction de la maladie au sein de l’institution.

 

 

C'est le concerné lui-même qui a confirmé la nouvelle, après avoir été testé positif au Coronavirus.

 

 

 

Affirmant que son infection n'a aucun impact sur l'institution policière, Hervé Julien a souligné que son adjoint, Joany Canéus, assure l'intérim durant son absence en quarantaine.

 

 

Notons qu'après le test positif de l'inspecteur général, les locaux de l'IGPNH ont été désinfectés

 

 

 

Selon les informations fournies par la Direction épidémiologique du ministère de la santé publique et de la population, 67 nouveaux cas sont enregistrés pour la journée du 20 mai.  Sur les 663 cas sont confirmés, il y a 21 guérisons et 22 décès. Entre nouveaux décès et les guérisons, les chiffres restent stables.

 

 

Toutefois, ce 50e bulletin du MSPP fait remarquer que 620 cas restent actifs et le plus grand nombre de cas sont enregistrés sont dans la commune de Delmas  avec 131 contaminés suivi de Port au Prince 129 et de Petion ville 108.  Par rapport au bulletin de la veille, 63 cas nouveaux ont été enregistrés pour 67 nouvelles contaminations 24 heures après.

 

 

Une légère hausse est remarquée. Désormais, il est obligatoire pour toute personne dans un lieu public de porter un masque.  

 

 

Il faut souligner que parmi les nouvelles infections des personnalités très connues sont concernées notamment le colonel Himmler Rébu également homme politique, le Sénateur Sorel Jacinthe de la Grand'Anse et des policiers actifs. Le MSPP encourage la pratique des gestes barrières et le respect des principes d'hygiène comme le lavage des mains pour diminuer la propagation du virus corona. 

 

HPN

 
 

 

 
 
La rédaction de Haiti Press Network (HPN) a interrogé au moins trois (3) riverains de la zone du Canapé-Vert, cet après-midi du mercredi 20 mai 2020 au sujet de cette fièvre qui touche l'agglomération de cette banlieue Est de la Capitale.
 
 
"Mon Père a cette fièvre depuis des jours. Il fait de l'automédication à partir de composés à base naturelle", a déclaré Séphora dans la vingtaine habitant à Sainte-Marie au haut du Canapé-Vert.
 
 
 
L'interlocutrice de notre rédaction  a confirmé qu'après maints appels tentés sans succès  vers le numéro de secours mis à la disposition de la population par le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP), pendant  la pandémie, son père a fini par faire son dépistage ce mercredi, quelques jours après.
 
 
 
Un Professeur à l'Université habitant cette contrée propose au Ministère de la Santé Publique et de la Population de placer l'alerte orange sur la sixième section communale du Canapé-Vert et la septième section de Morne Hôpital et de Carrefour-Feuille dans le cadre de la gestion de cette crise sanitaire liée au nouveau Coronavirus (Covid19).
 
 
 
La majorité des gens atteints de cette fièvre, pour l'instant, se réfèrent aux moyens de traitement de médecine traditionnelle. D'aucuns n'en sortent guéris selon les personnes interrogées par HPN. Très peu des fiévreux de Canapé-Vert et des zones avoisinantes iront voir un médecin alors que le pays est frappé depuis deux mois par la pandémie du Coronavirus.
 
 
 

 

 

 
 
 
Une rencontre s'est tenue, le mardi 19 mai 2020, à l'Autorité Aéroportuaire Nationale (AAN) en vue d'envisager une possible réouverture des aéroports dans le but de faciliter l'entrée au pays des haïtiens bloqués à l'extérieur depuis le 19 mars dernier, a appris HPN. 
 
 
 
Le Ministre des Travaux Publics, Transport et Télécommunications, Joiséus Nader, la Ministre du Tourisme, Myriam Jean et le Ministre des Haïtiens Vivant à l'Étranger, Louis Gonzague Day ont pris part à cette séance de travail portée sur l'inquiétude des compatriotes haïtiens bloqués à l'extérieur plaidant pour une réouverture des deux aéroports internationaux.
 
 
 
Il a fallu, au cours de cette réunion, regarder la possible réouverture des aéroports par rapport aux mesures adoptées par le gouvernement haïtien dans le cadre de la lutte en vue d'éviter la propagation de la Covid19 en pleine expansion dans le pays.
 
 
 
Établir un horaire avec les lignes aériennes pour mieux gérer l'espace, le respect de la distanciation sociale à l'intérieur de l'aéroport, la gestion du flux de personnes  en circulation à l'intérieur du bâtiment sont autant de points discutés à cette réunion.
 
 
 
Notons qu'aucune date n'a été retenue pour l'instant pour la reprise des vols internationaux en Haïti.

Plus d'articles...

HPN Sondages