Le nouveau rapport des autorités sanitaires sur l’évolution du Coronavirus en Haïti fait état de 4 nouveaux décès liés au Coronavirus enregistrés dans le pays le 15 juin, deux personnes sont mortes dans le nord et deux dans le département de l’ouest.

 

Au total, 80 personnes sont décédées en lien avec la pandémie,

 

106 nouveaux cas confirmés de Coronavirus ont été dénombrés dans plusieurs régions du pays portant à 4547 le nombre de personnes infectées à la Covid-19.

 

 

 

 

Le nouveau rapport publié lundi soir par le Ministère de la santé publique et de la population fait état de 3 morts liés au Coronavirus et 132 nouveaux cas positifs recensés dans le pays pour la journée du 14 juin, a appris Haïti Press Network.

 

Ces nouvelles statistiques font passer le bilan à 76 décès liés au Coronavirus et 4441 cas confirmés d’infection au virus enregistrés depuis le 19 mars date à laquelle la maladie a été officiellement découverte en Haïti.

 

2 morts sont dénombrés dans le département de l’ouest et 1 dans le nord-est.

 

Les nouveaux cas de contamination sont dénombrés pour la grande majorité dans le département de l’ouest qui compte 91, dans le nord 16, 9 dans le nord-est 8 dans le département du Centre, 3 dans le sud, 2 dans le sud-est et 2 dans l’artibonite et 1 dans la Grand-Anse.

 

 

Répondant aux questions de HPN sur la difficile situation du confinement suite à la Covid 19, Wilson Laleau ancien ministre de l'économie et des finances vit cette grave crise avec angoisse. Pour l'ancien chef de cabinet de Jovenel Moïse, Haiti est politiquement  le pays des rendez vous manqués. Économiquement et financière Wilson Laleau croit que les entreprises devraient recevoir le support de l'Etat, mais l'ancien ministre du commerce s'interroge sur les modalités puisque la majorité de ces institutions financières fonctionne dans "l'informalité". Selon l'économiste, le virus qui a provoqué cette situation de confinement est révélateur mais encore un amplificateur de nos faiblesses accumulées dans l'organisation générale de notre vie collective.  Wilson Laleau a de terrible appréhension craignant que les conséquences de cette pandémie ne nous entraînent sur un chemin que nous n’avons jamais encore emprunté et nous empêchent de nous en sortir par les moyens souhaitables, si nous n’y prenons garde, car, fait il remarquer, jamais on avait répertorié dans l'histoire moderne une catastrophe d'une telle ampleur sur l'ensemble de l'économie. Malgré tout, Wilson Laleau croit à l'émergence d'un nouveau monde avec la montée en puissance de la Chine populaire. Ainsi, Covid-19 peut être considéré comme un catalyseur pour forcer des changements majeurs dans le fonctionnement du système capitaliste qui était déjà très mal en point avant son avènement. Des conditions qui ne devraient pas laisser indifférent notre pays avec "des gens individuellement intelligents mais collectivement nuls". Une situation qui fait que le pays n’arrive plus à faire cause commune, sans faux-fuyant, sans chausse-trappes, sans hypocrisie, sur quoique ce soit. Il y a trop de non-dits, trop de malentendus historiques non vidés, trop de coups fourrés souligne l'ancien vice recteur de l'UEH. Les divisions, le plus souvent entretenues depuis plus de deux siècles, sont basées sur des repères factices, sournois : la couleur de peau, l’origine sociale, la provenance géographique, les niveaux d’éducation. Mais en dépit de tout, l’économiste garde un peu l'espoir qu'un jour Haiti redevienne la perle des Antilles. Il se confie en exclusivité à HPN autour de la crise sanitaire.

Lire la suite...

 

 

 

 

 

À l'issue d'un point de presse réalisé par le Centre d'Informations Permanentes sur le Coronavirus (CIPC), le lundi 15 juin, Patrick Delly, Médecin et Directeur d’Épidémiologie, Laboratoire et Recherche (DELR) au Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) a indiqué que les autorités sanitaires ne vont plus utiliser le mot "guéris" pour les patients rétablis de la maladie de Covid19 mais "récupérés".

 

 

 

Selon le responsable du DELR et membre de la cellule scientifique créée par le gouvernement haïtien en vue de faire face à la crise provoquée par la pandémie du Coronavirus les cas de transmission communautaire sont légions. Il s'agit de la phase 6 de la maladie s'apparentant à la phase 3 dans les autres pays donc au pic de la pandémie soit la 22e semaine épidémiologique.

 

 

 

Difficultés logistiques de refaire l'examen, rareté de tests et les études scientifiques prouvant qu'après dix (10) jours les patients contaminés au virus ne représentent aucun danger pour sa communauté sont autant de raisons avancées par le docteur de Patrick Delly pour ne plus réaliser de nouveau test pour une personne positive au Coronavirus.

 

 

 

Trois mois après la découverte des premiers cas de Covid19 en Haïti, 4441 personnes sont testées positives au Coronavirus et 9047 cas suspects. 76 décès recensés selon le bilan du MSPP du 15 juin 2020.

 

 

 

 

 

 

Une situation de tension régnait, lundi matin, au centre-ville des Gonaïves où des hommes armés ont fait parler la poudre en signe de protestation contre l’assassinat, dimanche soir, du chef de gang appelé.

 

 « Ti Tcho » ainsi connu a été tué de plusieurs balles. Ce bandit notoire de Raboteau ferait partie du groupe d’individus armés qui avait attaqué, le 26 Avril dernier, l’ancien membre du front de résistance de l’Artibonite, Wilfort Ferdinand alias Ti Will le blessant à l’abdomen.

 

Parallèlement des dizaines de chauffeurs de taxi moto ont gagné les rues de la cité de l’indépendance en vue de dénoncer la cherté de la vie, le gaspillage des fonds de l’Etat et la corruption qui caractérise l’administration de Jovenel Moise. Ils réclamaient également la révision à la baisse des prix de l’essence.

 

 

 

Jean Chrisnol Prophète

 

 

 

 

Le nouveau rapport publié dimanche soir par le Ministère de la santé publique et de la population présente un bilan de 3 morts liés au Coronavirus et 144 nouveaux cas positifs recensés dans le pays pour la journée du 13 juin, a appris Haïti Press Network.

 

Ces nouvelles statistiques font passer le bilan à 73 décès liés au Coronavirus et 4309 cas confirmés d’infection au virus enregistrés depuis le 19 mars date à laquelle la maladie a été officiellement découverte en Haïti.

 

La Grand-Anse compte 2 morts et l’artibonite déplore une victime de la Covid-19. Les nouveaux cas de contamination sont dénombrés pour la grande majorité dans le département de l’ouest qui compte 134 sur les 144.

 

Les autres sont éparpillés dans les Nippes et le nord qui comptent chacun 3, le département de l’artibonite 2 et le reste 1 dans le centre et 1 dans le sud.

 

Plus d'articles...

HPN Sondages