Haïti-Panama : 2000 haïtiens menacés d’expulsion à Darien (Panama) en raison de la Covid-19

HPN/COVID-19
Typographie

 

 

Plus de 2000 Haïtiens arrivés illégalement au Panama et qui vivent à Darien pourraient être expulsés sous peu en raison de la propagation du nouveau Coronavirus dans le pays a appris Haïti Press Network.

 

La décision d’expulser les Haïtiens de la province de Darién, frontalière de la Colombie est due en raison de la pandémie covid-19, faisant des ravages au Panama. Le ministre panaméen de la Sécurité publique, Juan Pino, qui a rencontré nos compatriotes le week-end écoulé, a mis à leur disposition un vol vers Haïti avec promesse d'améliorer leur sort dans l’intervalle.

 

De nombreux migrants majoritairement venant d’haïti (80%), de Cuba et du Népal déferlent au Panama qui traverse une des périodes les plus critiques de son histoire en termes de flux irrégulier d'immigrants.

 

Des contacts ont été faits avec les responsables de l’OIM et les dirigeants haïtiens pour mieux gérer des vols humanitaires. Un fonds de 35 millions de dollars migration est prévu pour faciliter le retour a indiqué le ministre. Cette somme permettra de couvrir les dépenses engagées par le Service national des frontières (Senafront) et le service de protection des établissements chargé de venir en aide aux migrants.

 

Actuellement, le Panama compte plus de 69,424 cas de COVID-19, pour décès 1,522 morts et 43,330 personnes récupérées.

 

HPN Sondages