Haïti-Covid-économie : Les effets de la pandémie de Covid-19 pèsent sur la conjoncture économique, estime la BRH

HPN/COVID-19
Typographie

 

 

Dans sa note de politique monétaire relative au troisième trimestre de l'exercice fiscal, la Banque de la République d'Haïti (BRH) a indiqué que la conjoncture économique au 3ème trimestre de l'exercice fiscal a continué d’être principalement marquée par les effets de la pandémie de Covid-19.

 

La banque souligne, dans ce document, que le secteur agricole a été négativement affecté par une pluviométrie à la fois faible et irrégulière, alors que les secteurs secondaire et tertiaire ont continué de subir les effets combinés de la situation sociopolitique incertaine et de la crise sanitaire liée à la Covid-19.

 

En dépit des craintes d’une chute brutale, les transferts officiels des haïtiens de l'extérieur ont gardé une relative bonne tenue affirme l'institution. Toutefois, note la BRH, cela n’a pas empêché l’accélération de la dépréciation de la gourde dans un contexte d'accroissement des besoins de financement de l’État auprès de la Banque Centrale.

 

Les autorités financières de la BRH affirment que malgré cet environnement, la banque a maintenu les mesures adoptées fin mars en vue de faire face aux effets de la pandémie tout en jetant les bases d'un encadrement plus efficace du fonctionnement des maisons de transfert et du marché des changes.

 

Selon la BRH, les perspectives de l'économie haïtienne au cours du prochain trimestre dépendent de trois facteurs majeurs. Le climat socio politique avec comme corollaire la situation sécuritaire ; l'évolution de la pandémie de coronavirus, notamment en lien avec la réouverture des frontières et finalement la sévérité de la saison cyclonique avec son impact potentiel sur le secteur agricole.

 

Dans ce contexte, la BRH dit demeurer proactive afin d’adapter ses mesures aux besoins de la conjoncture. De plus, dans le but de réduire l’asymétrie d’information auprès de la population et d'assurer une meilleure efficacité des mesures prises par la Banque Centrale, une campagne d'éducation financière a été lancée au cours du mois de juin 2020. De plus, de concert avec les autorités budgétaires, elle affirme entendre poursuivre les négociations avec le Fonds Monétaire International (FMI) en vue de la signature prochaine d'un programme de référence (SMP). La signature de cet accord devrait permettre un support des partenaires financiers internationaux, tout en facilitant la mise en œuvre de réformes structurelles susceptibles de conduire à une croissance économique soutenue et inclusive.

 

HPN Sondages