Le maire de Carrefour Jude Édouard Pierre, a reçu mercredi des représentants de la commission multisectorielle sur la gestion de la crise du nouveau Coronavirus.
 
Il s'agissait au fait, d'une visite de prospection que les membres de la commission réalisaient à la mairie pour s'enquérir des avancées réalisées dans le cadre du plan communal de gestion de la pandémie.
 
 
 
Le docteur Lathan Zéphirin, chef des opérations de la commission, a tenu à féliciter le maire principal de Carrefour, Jude Édouard Pierre pour son leadership dans la gestion de la crise.
 
 
 
Dr Zéphirin invite d'ailleurs les autres maires à suivre l'exemple du président de la fédération des maires d'Haïti (FENAMH) pour vaincre le nouveau Coronavirus comme on avait réussi à éradiquer le choléra.
 
 
 
Il a annoncé que dans moins de deux semaines, deux centres de prise en charge des patients Covid 19 seront installés à Carrefour. Ces structures, dit-il, seront dotées d'une capacité de 200 à 400 lits et seront co-dirigées par la commission et la mairie. Les matériels médicaux sont déjà disponibles, affirme le médecin rappelant que le gouvernement avait consenti pas mal de dépenses dans cette perspective.
 
 
 
Pour sa part, le maire Jude Édouard Pierre a réaffirmé sa volonté de continuer à se dévouer corps et âme pour réduire les risques de propagation de la maladie au niveau de la commune.
 
 
Pour l'édile de Carrefour, il est essentiel que les autorités municipales soient impliquées dans la gestion de la crise afin d'obtenir de meilleurs résultats.
 
 
Il en a profité pour demander aux autorités sanitaires de prendre des mesures de manière à réaliser plus de tests Covid 19 sur la commune afin de mieux lutter contre la maladie.
 
 
 

 

 

 

 

 

Le rapport du Ministère de la santé publique sur l’évolution du Coronavirus publié le mercredi 3 juin fait état de 2 décès et 133 nouvelles infections au Coronavirus enregistrés en Haïti pour la journée du 2 juin. Ces nouvelles statistiques font grimper le bilan des victimes de la pandémie à 50 morts et 2640 cas confirmés.

 

Les deux nouveaux décès ont été recensés dans le département de l’artibonite qui compte 10 morts sur les cinquante enregistrées dans tout le pays.

 

Pour les 133 nouveaux cas de personnes infectées au Coronavirus, 104 ont été détectés dans le département de l’ouest. 9 dans le nord, 6 dans le sud-est, 5 dans la Grand-Anse, 4 dans les Nippes, 2 dans le nord-ouest et 1 dans trois autres départements.

 

A noter que selon le MSPP 24 personnes qui étaient testées positives ont été rétablies.

 

 

 

 

 

 

Le nouveau rapport publié mardi soir par le Ministère de la santé publique et de la population (MSPP) fait état de 3 nouveaux décès recensé lundi en Haïti portant à 48 le nombre de décès enregistrés au total depuis le début de la maladie dans le pays.

 

281 nouveaux cas de personnes testées positives ont été enregistrés le 1er juin faisant passer le total à 2507 cas confirmés, selon le MSPP.

 

Les trois morts sont comptés dans l’artibonite (2) et le nord-est (1). Pour la première fois aucun cas n’a été révélé dans le département de l’ouest qui déplore le plus grand nombre de victimes.

 

Pour les nouveaux cas positifs, 185 sont recensés dans l’ouest, 24 dans le sud, 20 dans l’artibonite, 20 dans le nord-ouest, 10 dans la Grand-Anse, 4 dans les Nippes et 3 dans le sud-est.

 

 

Actuellement, le nombre d'infections a atteint le seuil des 6 435 675 de personnes pour 384 488 décès. Dans cette estimation, les Etats Unis restent en tête avec 1 851 520 contaminations et 107,175 morts.  

 

Le Brésil dévoile un bilan catastrophique, il est considéré comme le nouvel épicentre de la pandémie selon l'OMS. Il enregistre ce jeudi 4 juin, 1.349 morts en 24h. Le pays dénombre 584.016 cas recensés et 32.548 décès au total. Cependant, ces données seraient largement sous-évaluées.

 

Débordées, les autorités peinent à tester les vivants comme les morts. Certains décès dus au Covid-19 sont enregistrés avec vingt jours de retard. Selon des estimations, divulguées par la presse, le nombre de personnes réellement infectées serait de douze à quinze fois supérieur aux chiffres annoncés par les autorités. Le Brésil, dont le président Jair Bolsonaro appelle régulièrement à la levée des restrictions pour préserver l'économie et l'emploi, représente plus de la moitié des cas de contamination et des morts du Covid-19 en Amérique latine.

 

En Russie, le bilan du nombre de morts grimpe. Les autorités comptent désormais 441.108 cas détectés pour 5.384 morts dont 169 décès ces dernières 24h. L'ampleur réelle de la pandémie tarde à venir. La statistique en Russie ne donne pas d’information sur le cours réel des choses, mais sur les besoins du pouvoir à un moment donné », commente un article du magazine russe The New Times. Moscou commence son déconfinement malgré de nombreux cas quotidien.

 

 

Pour Haïti, pour la journée du 3 juin, le pays a connu 133 nouvelles infections, une baisse considérable par rapport à la journée antérieure qui avait enregistré 281 contaminations. Pour le moment, le pays compte officiellement 2640 personnes infectées pour 50 morts. avec 2098 cas, le département de l'Ouest concentre plus de 80% des cas.

 

HPN

 

 

 

 

 

La Commission multisectorielle de gestion de la pandémie Covid 19(CMGP-Covid19) en Haïti a annoncé l’ouverture dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince de deux nouveaux centres de dépistage et de prise en charge des patients contaminés par le virus, a appris Haïti Press Network (HPN) mardi.

 

Les autorités informent que les membres de la population ayant les signes et symptômes liés à  la maladie du Coronavirus peuvent se faire dépister à l’hôpital Sainte-Camille à Marin en Plaine, Citimed à Delmas 19 et à Delmas 2, Saint Luc à Tabarre, au centre Olympique de Canaan, l’Hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti (HUEH) au Centre-Ville et l’hôpital La Paix à Delmas 33.

 

Deux nouveaux centres de prise en charge sont ouverts à Delmas 2 et dans la localité de Canaan dans la commune de la Croix-des-Bouquets, selon le Docteur Lauré Adrien de la Commission Multisectorielle de gestion de la pandémie mise en place par le gouvernement haïtien en conférence de presse, le mardi 2 juin 2020.

 

Le docteur William Pape co-président de ladite commission indique que les cas graves de Covid19 qui bénéficient tôt d’une prise en charge à l’hôpital peuvent être sauvés. « Les patients qui arrivent tôt à l’hôpital aideront au personnel soignant à mieux les traiter. La pandémie fera moins de dégâts », précise-t-il. Il a, en outre,  insisté en ce sens et inviter la population à consulter les médecins.

 

Par ailleurs, le président de la République, Jovenel Moise qui a rencontré par visioconférence les membres de la cellule scientifique et de la commission de gestion de la crise sanitaire provoquée par la Covid19  et les a félicités de leur disponibilité mise gratuitement pour la nation dans un contexte si précaire.

 

Précisons qu’au moment de la rédaction de cet article, Haïti a enregistré 221 nouveaux cas de contamines à la Covid19 pour un total de 2507 cas confirmés et de  5562 cas suspects sur 48 décès depuis l’intrusion de la maladie dans le pays en mars dernier.

 

 

 

 

 

Des migrants africains, cubains et haïtiens bloqués au Honduras après la fermeture des frontières en raison de la pandémie de coronavirus ont commencé à marcher vers le nord mardi pour tenter d'atteindre les États-Unis, ont déclaré les autorités migratoires.

 

 

De jeunes hommes et femmes portant des sacs à dos avec des enfants portant des masques faciaux ont marché le long d'une autoroute dans le sud du Honduras, près du Nicaragua, ont montré des images de télévision. 
 

 

Selon un militant cité par Reuters, les migrants se trouvaient parmi quelque 260 personnes dans des abris pour migrants dans la ville de Choluteca, dans le sud du Honduras, depuis la mi-mars.

 

« Ils ont décidé de partir en caravane. Ils visent à atteindre la frontière avec le Guatemala sur le chemin des États-Unis », a-t-il déclaré.

 

Les migrants africains, haïtiens et cubains sont bloqués à plusieurs endroits en Amérique centrale depuis que la pandémie a interrompu la mobilité mondiale.

 

Au Panama, qui compte actuellement environ 2 400 de ces migrants, 59 personnes dans des refuges pour migrants dans la province de Darien, au bord d'une jungle isolée séparant le Panama et la Colombie, ont été testées positives pour le coronavirus.

 

Plus d'articles...

HPN Sondages