Haiti-histoire : « Vertières » ( Serge H. Moise)

Littérature & Poésie
Typographie

« Vertières »

 

Ce mot suave et si charmant

Rappelle le bon vieux temps

Pour nous les fils d’esclaves

Libérés enfin de nos entraves

II

Cette victoire extraordinaire

Prouve que lorsque les frères

Sont unis pour une bonne cause

Ils réalisent de très belles choses

III

Se révélant tellement braves

Tous assimilés à des épaves

Des conditions inhumaines

Ils ont pu briser les chaînes

IV

Et deux longs siècles après

Nous voilà comme à rabais

Un peuple très malheureux

Indignes de nos fiers aïeux

V

Souvenons-nous de Victoria Montou

À qui nous devons vraiment beaucoup

Elle a si bien éduqué notre Dessalines

Qu'il a pu nous extraire de nos ravines

VI

Liberté Égalité Fraternité

Ce à quoi nous avions juré

Nous l'avons si vite oublié

Que nous avons tout raté

VII

Et si nous étions à Vertières

En quête de nouveaux repères

Serions-nous comme nos aïeux

Aussi braves et aussi fougueux

VIII

Alors crions plus fort et plus haut

En avant! Grenadiers à l’assaut

Puis prenons-nous par la main

Afin de façonner notre destin

                                 SHM av.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages