L'auteur de Pèlen tèt a exprimé sa profonde déception lundi, au Centre culturel Pye Poudre, dans le cadre des activités de la Quinzaine de la Francophonie organisées par le Ministère de la Culture et de la Communication, en partenariat avec le Centre Culturel Pye Poudre et la Bibliothèque Nationale d’Haïti BNH, où sont exposées ses œuvres littéraires, du 12 au 30 avril 2021.

 

Franckétienne qui fête son 85ème anniversaire de naissance ce 12 avril, se dit lassé de voir son pays meurtri par des Haïtiens qui s'entredéchirent, ils se haïssent les uns les autres, affirme l'écrivain pluridimensionnel, qui s'exprimait devant le Ministre de la Culture et de la Communication, M. Pradel Henriquez, les cadres dudit Ministère dont le Directeur Général de la Culture , Me Camy Depas ,Mme Stéphanie Saint-Louis Directrice à la création artistique et littéraire, M. Ernst Saint-Louis, Directeur régional du MCC dans le grand Sud, des artistes, des poètes et surtout des jeunes fréquantant le Centre Culturel Pye Poudre que dirige la dramartuge Paula Clermont Péant.

 

Sans langue de bois, l'auteur de DEZAFI, dans une brève intervention, a voulu parler plus d'histoire que de littérature, en se référant aux prouesses des noirs qui nous ont légué cet héritage, une terre de liberté et voilà aujourd'hui, dit-il, nous sommes plongés dans une impasse collective. 

 

Franckétienne de son vrai nom Jean-Pierre Basilic Dantor Franck Étienne d'Argent, invite chaque haïtien à communiquer à cette palpitation divine en nous pour sauver ce pays pris en otage par des bandits sans foi ni loi, sans feu ni lieu prenant en otage les citoyens par des actes de kidnapping.

Le Ministre Pradel Henriquez qui a grandi sous l'oeil vigilant de Franckétienne, se dit fier et heureux de partager le bonheur de l'écrivain peintre à qui le Ministère rend hommage cette année. Le Ministre compare le créateur du mouvement spiral comme Victor Hugo, un écrivain prolifique universellement connu.   

 

Cette exposition « Figure bidimensionnelle de Franck Etienne » au Centre Culturel Pyepoudre, présente une cinquantaine d’ouvrages littéraires, romans, poésies, théâtres, nouvelles, peintures, et invite le public à voyager dans l'univers de Franck du 12 au 30 avril 2021 à la salle polyvalente de Pyepoudre, à Bourdon.

 

Si, indéniablement, l’État tend à reléguer aux oubliettes ce petit bout de terre perchée au milieu de l’océan, ce n’est donc pas le cas pour l’originaire de l’Anse-à-Galets, Idson Saint-Fleur. Accroché à sa ville natale par sa plume, celui-ci semble définitivement consacrer sa vie à toujours propulser au zénith l'île de la Gonâve, « étendue dans la mer comme un amphibie qui se chauffe au soleil » pour répéter Frédéric Marcelin. L’Agence de presse en ligne (Haiti Press Network) se fait le devoir de partager avec son fidèle lectorat, une idée du dernier livre accouché péniblement dans ce contexte difficile par le journaliste et sociologue, Idson Saint-Fleur. 

Lire la suite...

 

 

 

Pour le premier semestre 2021, Louis-Philippe Dalembert succède à Maylis de Kerangal comme titulaire de la Chaire d’écrivain en résidence du Centre d’écriture et de rhétorique de Sciences Po. L’auteur haïtien a écrit plus d'une vingtaine de romans et recueils de nouvelles ou de poésie.

 

L' Ambassade de France en Haïti félicite chaleureusement M. Louis-Philippe Dalembert, pour ce nouveau poste. Après Kamel Daoud, Marie Darrieussecq, Patrick Chamoiseau et Maylis de Kerangal, Louis-Philippe Dalembert est le cinquième auteur à rejoindre Sciences Po comme titulaire de la Chaire d’écrivain invité, créée en 2019.

 

Écrivain haïtien d’expression française et créole, Louis-Philippe Dalembert, a travaillé comme journaliste en Haïti avant de poursuivre des études en littérature à l’Université Paris-III - Sorbonne Nouvelle, où il a obtenu un doctorat en littérature comparée sur l’écrivain cubain Alejo Carpentier. 

 

Professeur invité dans des universités américaines et suisses, écrivain en résidence à Rome, Jérusalem ou Berlin, il a publié depuis 1993 une vingtaine de romans, essais, nouvelles et de la poésie. Louis-Philippe Dalembert vit aujourd’hui entre Berlin, Paris et Port-au-Prince. Il est fait Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres en 2010, et obtenant le Prix de la langue française 2019.

 

Yves Paul LEANDRE

 

 

« Le dernier vol » : titre du nouvel ouvrage de Clarens Renois. Une véritable œuvre d’art peinte par une plume dégagée aux couleurs variées. Ce serait en effet, une grave erreur de la part d’un lecteur avisé, de ne pas inviter d’autres lecteurs à lire et à découvrir la dimension majestueuse de l’imaginaire créatif d’un lecteur qui transforme, avec dextérité, ses lectures en œuvre de loisir, mais aussi en une référence de connaissances. 

Lire la suite...

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages