Traditionnellement, durant la semaine sainte, les chrétiens catholiques et protestants se mettent en situation pour commémorer la mort et la résurrection de Jésus-Christ. Parallèlement, des fidèles du vaudou se préparent à faire danser rara. Le temps, une fois venu ; les préparatifs, une fois bouclés ; les bandes de rara défilent à travers le pays, traversant mornes et plaines, villages et villes au son du tambour et des vaccines. Mais les observateurs d’antan encore de service aujourd’hui peuvent bien s’en rendre compte : les bandes de rara ont beaucoup perdu de leur art.

Lire la suite...

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages