Haïti-Religion-Conflit : Le secteur Vodou se porte plus ou moins bien, dixit l’Ati national

Danse
Typographie

Parlant de la chicanerie dans le secteur des vodouisants, particulièrement pour la mise en place d’un nouvel Ati après le décès de Max Beauvoir, le nouvel Ati national, Joseph Fritzner Comas a informé à HPN que le secteur se porte plus ou moins bien et que les conflits tendent à être conjugués au passé.

« On dit toujours après la pluie c’est le beau temps. Jusqu’à présent on n’est pas encore au beau temps, mais la pluie a bel et bien cessé », nous a répondu l’Ati national à une question que nous lui avons formulée en ce sens.

Selon M. Joseph Fritzner Comas, le Vodou en tant que religion n’a pas de problème. Ce sont les acteurs, dit-il, du secteur qui ont tendance à être conflictuels, question de gérer des intérêts divergents.

« Ce sont les luttes pour les intérêts divergents des acteurs qui ont laissé comprendre que le secteur s’était versé dans une crise. Mais nous avons résolu le problème avec justesse et délicatesse en vrais responsables. Ce, pour l’avancement du secteur », a-t-il fait comprendre.

La vie le dans secteur du Vodou n’est totalement claire, mais elle n’est pas opaque non plus. Tout est presque OK, a fait savoir M. Comas, soulignant que tant il y a l’homme, il y a toujours des conflits.

« Dans tous les secteurs de la vie nationale, on trouvera toujours des écarts. C’est à nous alors de trouver les solutions aux problèmes puisque nous sommes condamnés à vivre ensemble et à coexister », a conclu l’Ati national.

Alix Laroche

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

Photo: Jean-Jacques Augustin 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages