Cap-Haïtien-Culture : Le président Jovenel Moise prêche l’unité au lancement du « carnaval régional renforcé »

Art
Typographie

 

 

 

 

 

Le président de la République Jovenel Moïse, accompagné de la Première-Dame, Martine Moïse et de Guy François Jr, président du comité du carnaval national, a participé, vendredi, au lancement du « carnaval régional renforcé » du Cap-Haïtien où il a lancé un message à l’unité.

 

 

 

Organisée à la Mairie de la métropole du nord, la cérémonie de lancement a été l’occasion pour le Chef de l’Etat et les autorités locales de faire le bilan des derniers événements qu’a connus la Ville, de prêcher le dialogue et l’unité au sein de la population à l’approche du déroulement de la plus grande manifestation culturelle du pays.

 

 

 

« Bienvenue Monsieur le Président, Jovenel Moïse. Ou lakayow », a prononcé la Mairesse adjointe de la Ville, Yvrose Pierre tout en rappelant l’attente des Capois et des capoises pour les festivités devant marquer les 350 ans de la Cité Christophienne. Mme Yvrose Pierre souhaite un bon déroulement de carnaval aux capois-ses.

 

 

 

« Quand le président parle de vivre ensemble »

 

 

 

« Mon aspiration en venant au Cap-Haïtien aujourd’hui est un geste symbolique pour dire aux gens du nord et au reste du pays que le « vivre-ensemble » est une nécessité en Haïti. C’est le seul choix possible. Tous les secteurs et toutes les forces du nord doivent s’unir pour sortir le département de la situation actuelle », a déclaré le président Jovenel Moïse tout en partageant sa volonté à répondre aux promesses qu’il a faites aux gens du nord.

 

 

 

« La promesse d’électrification de la Ville du Cap-Haïtien 24/24 et le projet de téléférique devant transporter les touristes à la Citadelle se tiendront. Les études sont en cours…Au lieu de sombrer dans des critiques de tous ordres, venez me trouver pour travailler ensemble construire un autre héritage pour les gens du nord », a poursuivi le Chef de l’Etat tout en tendant la main à tout un chacun.

 

 

 

« Il faut en finir avec le vandalisme »

 

 

 

« Nous les gens du Nord, la construction est notre culture, pas le vandalisme… », a souligné le dit le natif du nord, Jovenel Moïse. « Laissons la division derrière nous. Regardons vers l’avenir…Peu importe votre idéologie, peu importe votre parti politique, peu importe votre religion…il nous faut nous unir.

 

Evitons l’exclusion. Promouvons l’entente, l’inclusion et l’unité pour renverser les donnes », a poursuivi le président Moïse tout en invitant les autorités de la Ville à tendre la main aux gens les plus défavorisés pour les faire sentir leur importance dans la chaine sociale.

 

« Il faut en finir avec les actes de division, d’exclusion et de vandalisme pour remettre le pays sur la route du changement, de la démocratie et du développement », a-t-il souhaité.

 

 

 

 

 

Un message aux policiers

 

« J’en profite pour demander aux policiers de ne pas oublier leur origine », a dit le Président. « Celui qui oubli son passé est appelé à le revivre », a-t-il ponctué.

 

« Le Président est avec vous », a-t-il prononcé pour rassurer les gens du nord. « Le président est avec vous…Et nul ne peut me défier de chez moi », a conclu le Chef de l’Etat.

 

 

 

Jean Jul Désauguste

 

HPN, Cap-Haïtien

 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages