Le Porte-parole de l’organisation politique de base dénommée Eskwad Demokratik , Rosemond Jean, plaide pour un nouveau gouvernement avec ou sans le premier Ministre actuel, Jean Michel Lapin, en vue de débloquer la situation calamiteuse dans le pays.

 

 

 

Dans un entretien avec la rédaction de HPN, le leader de cette structure politique qui soutient le pouvoir explique que ce nouveau gouvernement a comme mission principale de rétablir l’ordre dans le pays. « C’est le rétablissement de la sécurité qui favorisera le mieux-être de l’économie du pays », a lâché Rosemond Jean.

 

 

 

De son côté, Gary Bodeau, député de la circonscription de Delmas et président de la chambre basse a proposé la mise en place d’un gouvernement de cohabitation.

 

 

 

Aux opposants radicaux au pouvoir en place, Rosemond Jean lance des signaux clairs en leur demandant de venir s’asseoir à la table des discussions. « Ceux qui refusent de dialoguer avec le Président de la république Jovenel Moise ont un intérêt différent de celui de la majorité des haïtiens », selon lui.

 

 

 

Mardi, au cours d’une cérémonie au palais national avec trois (3) des grenadiers faisant partie de la sélection nationale senior ayant participé à la phase finale de la Gold Cup 2019, Jovenel Moise avait annoncé une série de consultations avec divers acteurs afin de pourvoir au pays sous peu un nouveau gouvernement.

 

 

Des banques de borlette "père éternel lotto"appartenant à Eric Jean Baptiste ont été incendiées ce mercredi, par des manifestants à Port-au-Prince.

 

Des manifestants ont incendié, ce mercredi, notamment à Lalue et au bois-verna, des banques de borlette "père éternel lotto" appartenant à l'homme d'affaire Éric Jean Baptiste. Ces manifestants s'en prennent au candidat malheureux des dernières élections présidentielles à cause de sa démarche visant à maintenir le chef de l'État, Jovenel Moïse au pouvoir.

 

Ces attaques arrivent  environ 24 heures après  la déclaration de l'homme d'affaire Éric Jean Baptiste sur les ondes de Radio Vision 2000, où il a souligné que les opposants de Jovenel Moïse s'apprêteraient à donner amnistie générale à tous les dilapidateurs des fonds Petrocaribe puisqu'ils sont tous impliqués dans ce dossier.

François Jean

 

 

 

Des partis et groupements AYISYEN POU AYITI, PARTI FUSION DES SOCIAUX-DÉMOCRATES, GPPP-MOPOD, KONTRAPÈPLA-GPPP, MOCRHENHA, OPL, VERITE, VEYE YO ont, dans une note de presse publiée lundi, fait part de leurs positions sur la crise actuelle. Les responsables de ces partis exigent que le président Jovenel Moïse et son équipe démissionnent afin d’éviter le pire au pays.

"Nous tenons à saluer le courage et la détermination du peuple haïtien tout en exprimant nos sympathies aux victimes des derniers évènements", lit-on dans la note des partis.

Ces partis et groupements politiques pensent qu'il est anormal que des compatriotes soient mtués et blessés lors des revendications légitimes contre la cherté de la vie, la faim et la misère qui les frappent dans le pays. Les signataires ont mentionné dans la note que plus de 200 milles Haïtiens avaient laissé le pays dans la quête d'un mieux-être ailleurs.

 

Réagissant à une note du Core Group qui souhaite le dialogue pour sortir de la crise, les partis signataires de la note ont rendu les pays amis en partie responsables de la crise actuelle. « C’est l’échec d’une stratégie qui consiste à prendre des décisions dans le dos des Haïtiens », estiment les partis.

 

Les partis se disent prêts à mobiliser la nation dans le dialogue et à y prendre part.

 

 
La fédération nationale des casecs d'Haïti annonce la formation d'une commission chargée d'assurer le suivi autour du décaissement d'un montant de 731 000 gourdes pour le compte de chaque section.
 
Ces fonds, se plaignent Jean Yves d'Haïti et Paul André, respectivement porte-parole et président de la structure, votés dans le budget 2017-2018 ne sont toujours pas débloqués en dépit des engagements pris en ce sens par le gouvernement.
 
 
En vue d'accomplir pleinement leur part de responsabilité, les Asecs ont déjà soumis les documents exigés à cette fin par le ministère de la planification et de la coopération externe concernant les projets.
 
 
HPN

 

Dr. Julio BERDEGUE, Assistant Directeur-général (ADG) et Représentant Régional de l´Organisation des Nations Unies pour  l´Alimentation et l’Agriculture (FAO) pour l’Amérique Latine et les Caraïbes, a effectué une visite à Port-au-Prince du 21 au 24 août 2019 pour des entretiens à haut niveau avec des partenaires nationaux et internationaux.

Cette visite a été l'occasion pour le Dr Julio BERDEGUE de s'entretenir avec les hautes autorités d´Haiti ainsi qu'avec les partenaires techniques et financiers sur la nécessité de renforcer leur collaboration avec la FAO afin de mieux soutenir les politiques et actions prioritaires de l´Etat visant le développement du secteur agricole et l´établissement de la sécurité alimentaire durable.

Après avoir rencontré les collaborateurs de la Représentation de la FAO en Haïti, l´ADG a été reçu par le Premier Ministre, SE Jean Michel LAPIN, avec qui il a surtout échangé sur le nécessaire développement du secteur agricole en Haïti. Le Premier Ministre a souligné à l´ADG qu´Haiti devrait « sortir de l´agriculture de subsistance pour aller vers une agriculture de développement ».

En outre, l´ADG s´est entretenu avec le Coordonnateur Résident des Nations Unies en Haïti, Dr Mamadou DIALLO, sur l´appui que ce dernier apporte au secteur de la sécurité alimentaire et la nutrition dans le pays. Toutefois, au-delà de cette question, Dr DIALLO croit que « la FAO a les capacités d´aider Haïti à prendre la voie du développement durable en tissant de nouveaux partenariats et en s´appuyant sur les ressources existantes de ses partenaires ».

Puis, l´ADG a eu un entretien avec le Ministre de l´Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR), M. Jobert C. ANGRAND. Au cours des discussions le Dr BERDEGUE a souligné l´intérêt d´Haïti à ratifier deux accords internationaux d´importance capitale pour le pays : i) l´Accord de 2009 relatif aux mesures du ressort de l´Etat du port qui donnerait les moyens au pays de lutter contre la pêche illégale et illicite et ainsi protéger ses ressources marines et ii) le Traité international de 2001 sur les ressources phytogénétiques pour l´alimentation et l´agriculture qui offrirait des possibilités aux agriculteurs haïtiens d´avoir accès à des variétés de semences de qualité.

 

Le Ministre de l´Agriculture a pour sa part a souligné les quatre domaines possibles de coopération avec la FAO que sont : la production de semences, l´irrigation, la pêche et l´aquaculture et la mise en place d’un système d´alerte précoce à la sécheresse. D´ailleurs, la Banque Interaméricaine de Développement (BID) en Haïti a confirmé lors de la réunion avec l´ADG qu´elle comptait renforcer son partenariat avec la FAO, notamment pour aider le MARNDR à développer ces quatre domaines clés.

 

M. BERDEGUE a également rencontré le Ministre de l´Environnement, M. Joseph JOUTHE, à qui il a réitéré la volonté de la FAO de continuer à soutenir le Ministère de l´Environnement par le renforcement de ses capacités, en particulier dans les domaines liés au changement climatique.

 

 

 

 

L´ADG a poursuivi la série de rencontres avec des partenaires internationaux. Abordant la question de l´efficacité de l´aide, Dr BERDEGUE et l´Ambassadeur de l´Union Européenne (UE) en Haïti, M. Vincent DEGERT, se sont notamment mis d´accord sur la nécessité pour la FAO et l´UE de maintenir le plaidoyer en faveur du renforcement des instruments législatifs afin d´enregistrer des avancées, malgré les difficultés, surtout dans le domaine de la sécurité alimentaire.

Lire la suite...

 

Le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) a, dans un communiqué acheminé à HPN lundi 2 septembre, informé de la publication des résultats des examens du bac pour le secondaire rénové pour le département de l'Ouest.

Lire la suite...

 

Ce vendredi 30 août 2019 marque la 4e et dernière journée  de la passation des épreuves officielles de la session extraordinaire du bac traditionnel (ancien secondaire). Ils sont environ 22, 000 candidats ajournés qui étaient contraints de reprendre des examens à travers les dix Directions départementales d’éducation (DDE), constate Haiti Press Network. 

Lire la suite...

 

C’est le Président de la Fédération Nationale des Maires d’Haïti (FENAMH), Jude Edouard Pierre, qui a confirmé dans la presse la nouvelle de la Mort de Jean Erick Béliard, Maire Principal de la municipalité de quartier Morin dans le département du Nord d’Haïti, ce jeudi 22 août 2019.

 

Jean Erick Béliard revenait d’une intervention chirurgicale en République Dominicaine à la suite d’une tumeur dans le crane il n’y a pas un mois a rapporté le Président de la FENAMH.

 

« Nous perdons dix (10) maires dans la mandature », a révélé Jude Edouard Pierre transmettant ainsi ses condoléances aux proches du Maire décédé.

 

Avec  Eddlyne Marcien et Guittaud Bélizaire, le Maire Jean Erick Béliard élus lors des élections de 2015 sous la bannière de la plateforme LEVE KANPE dirigeait cette commune proche de la ville du Cap-Haïtien Chef-Lieu du département du Nord.

 

Godson LUBRUN

HPN Nouvelles

Grid List

Les États-Unis accusent la Chine de faire baisser artificiellement le yuan pour doper ses exportations. Cette nouvelle escalade dans le conflit économique qui oppose les deux pays pourrait déboucher sur une récession mondiale, redoute ce chroniqueur américain.

Lire la suite...

Evenements / Spectacles à venir

HPN Sondages