Suite à la libération de l'ancien Député des Cayes et de l'Ile-à-Vache, Jean Fénel Thanis, le Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Me Lucmanne Délile a mis en disponibilité sans solde, le Magistrat Wilner Eliassaint, Substitut du Commissaire du Gouvernement parquet près le tribunal de Première Instance de la Croix-des-Bouquets, en attendant les résultats de l'enquête enclenchée autour de son implication présumée dans les faits de corruption liée à cette libération.

 

 

 

Également, les sanctions du Ministre de la Justice concernent Sary Romain Commis Parquet au tribunal de Première Instance de la Croix-des-Bouquets. 

 

 

 

Réagissant à cette libération spectaculaire, le défenseur de droits humains, Me Maitre Gédéon Jean, a qualifié de scandaleuse, cette libération qui, selon lui, a été faite en dehors de la loi.

 

 

 

Jean Fénel Thanis a été arrêté en mars 2019 à Ganthier en possession de plus de 400 kilogrammes de marijuana. Les faits de trafic illicite et de détention de stupéfiants lui sont reprochés.

 

 

 
 
 
Accompagné de la première dame et des membres du comité d'organisation du carnaval, le président de la République, Jovenel Moïse, a effectué une visite sur le stand de la mairie de Port-au- Prince, à l'occasion du 4e dimanche des exercices pré-carnavalesques à la surprise de plus d'un.
 
 
 
Le locataire du Palais national qui a discuté avec le maire de Port-au-Prince, Youri Chévry , s'est prononcé sur l'organisation du carnaval 2020 et sur les mesures de sécurité y relatives. Jovenel Moïse a, une fois de plus appelé les Haïtiens à "vivre ensemble pour faire avancer le pays".
 
 
 
"Le président de la République et le maire sont deux élus qui ont la responsabilité de servir la population", a insisté Jovenel Moïse pour ainsi couper court aux rumeurs qui laissent croire que des différends existeraient entre la présidence et la mairie de Port-au- Prince.
 
 
Tout en réitérant l'engagement de son administration, par le biais du comité d'organisation du carnaval 2020, à permettre le bon déroulement du carnaval, le premier citoyen de la nation a salué les mesures prises par la municipalité pour rendre possible la tenue de l'une des plus grandes manifestations culturelles du pays qui se tiendra cette année les 23, 24 et 25 février 2020 sous le thème "Pote kole pou Ayiti dekole".
 
 
 
 
Jean Witchy Junior Augustin

 

 

Les Responsables du diocèse des Gonaïves n'étaient pas en mesure de confirmer la participation ou non du Président Jovenel Moïse pour le Mercredi 1er Janvier, marquant le 216e anniversaire de l’indépendance d'Haïti. Des voix s'étaient élevées contre une éventuelle présence du chef de l'Etat dans la cité de l'indépendance pour participer à une traditionnelle Messe à la Cathédrale des Gonaïves avant de prononcer sur la place d'armes son discours de début d'année. un groupe de jeunes avait même adressé une correspondance à l’Évêque des Gonaïves Monseigneur Yves Marie Péan.

 

Des courants hostiles au pouvoir de Jovenel Moïse avaient mis en défi le chef de l'Etat de venir s'adresser le 1er Janvier aux Gonaïves, dans le haut Artibonite. Ces opposants réclament tout simplement la démission du locataire du palais national pour éviter un bain de sang dans la cité. Plusieurs manifestations antigouvernementales ont eu lieu ces dernières semaines pour demander le départ du Président et sa mise en accusation dans le cadre du dossier Petrocaribe.

 

 Aucune information officielle n'a été diffusée sur la participation ou non du chef de l'Etat aux traditionnelles activités marquant l'indépendance du pays pour la 216e année. Entre-temps, l'opposition radicale continue d'appeler à la mobilisation contre le pouvoir de Jovenel Moïse jetant un véritable flou sur la réouverture des classes pour le mois de Janvier.

 

HPN  

 

 

 

 

Onondieu Louis, représentant du Nord-Ouest au Sénat de la République, dont le nom est cité dans une enquête judiciaire pour blanchiment et détournement de fonds public a été blanchi par le juge Osner Petit-Papa.

 

 

 

Dans une ordonnance en circulation, Onondieu Louis, Jimmy Fervil, Anel Nelson et André Auguste cités dans cette affaire bénéficient tous de cette décision du Juge leur attribuant un non-lieu aux faits qui leur sont reprochés.

 

 

 

La Fondasyon Je Klere (FJKL) citant la conclusion du rapport d’enquête du Bureau des affaires financières et économiques (BAFE) avait épinglé le Sénateur et d’autres individus dans une affaire de corruption. Selon le FJKL, la conclusion du rapport du BAFE avait été  ainsi libellée: « Il parait tout à fait évident, Honorable Magistrat, que le sénateur Onondieu LOUIS dont le nom a été cité par les interpelles lors de leurs auditions et les nommés Marie Myrlande Georges identifiée fiscalement au numéro 004-155-475-8, Ysmik CHOUTE, identifié fiscalement au numéro 004-019-400-3, Jimmy FERVIL identifié nationalement au numéro 01-01-99-1976-07-00891 et consorts soient liés par une vaste opération de détournement de fonds Publics, de blanchiment des avoirs, d’enrichissement illicite et d’association de malfaiteurs, lesquelles infractions devront faire l’objet d’enquête approfondie sur certains points d’ombres”, a souligné le FJKL.

 

L’ordonnance de non-lieu du Juge Osner Petit-Papa à l’endroit du Sénateur Onondieu Louis et ses coéquipiers, selon plus d’un, se révèle un autre scandale dans la justice haïtienne vilipendée depuis des lustres.

 

 

 

Depuis des décennies, l'éducation haïtienne n'a jamais arrêté d'être en chantier. Aujourd'hui encore, vient de naître parmi les chantiers qui se dessinent en vue d'une nouvelle école haïtienne, le Cadre d'orientation curriculaire (COC), un important outil de pilotage du curriculum de l'école haïtienne. La cérémonie officielle de validation interne de ce document a lieu, ce jeudi 13 mai 2021, à la fois à l'Inspection générale (IG), Musseau et à l'Unité de coordination de projets (UCP), Pacot; deux entités du ministère de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), a constaté Haiti Press Network.

Lire la suite...

 
Avec Dieu, nous ferons des exploits" c'est avec ce verset tiré du livre de Psaumes 60 au verset 12, que le nouveau titulaire de l'église du Nazaréen de Frères, a été installé ce dimanche 25 avril 2021, au # 2, de la rue Colas, route de Frères, remplaçant son ancien professeur, Pasteur Jean Robert Maître qui a demandé à l'église de supporter le ministère du Pasteur Méristil.
 
 
Dans une ambiance de convivialité fraternelle, Pasteur Garry Méristil, ce natif de Fort-Jacques, 4ème section bellevue la montagne, né le 25 juin 1970, a franchi une étape importante dans sa vie, après un long parcours de formation et d'engagement. 
 
 
Dans son discours d'ordination, l'homme de Dieu en charge pastorale, a remercié le pasteur sortant et a informé  l'Assemblée qu'il est un ouvrier et c'est le Seigneur qui détient la feuille de route pour diriger cette église. Son devoir c'est de faire paître le troupeau du Seigneur. Le nouveau responsable de l'église du Nazaréen de Frères fait sien, ce verset d'actes des apôtres 2 au verset 42: "Et ils persévéraient dans la doctrine et la communion des apôtres, dans la fraction du pain et les prières". 4 grands piliers auxquels, Garry Méristil dit attacher une grande importance durant son ministère.
 
 
" Soyons des ouvriers pour le Seigneur, des gagneurs d'âmes et de pêcheurs d'hommes pour l'accroissement du Royaume de Dieu", déclare Pasteur Méristil, invitant les fidèles dès aujourd'hui, à se faire accompagner d'un visiteur, non seulement pour recevoir la bonne semence mais aussi, contribuer à la croissance spirituelle de l'Assemblée.
 
 
" Ma devise, c'est de ne pas vous laisser rencontrer le Maître les mains vides", at-il lancé aux fidèles de la congrégration.
 
 
" Sous ma gestion, je vous promets qu'il n'y aura pas de division, de querelle de chapelle, peu importe, le nombre de pasteurs assistants", rappelle le Berger, élégamment vêtu de son costume noir, chemise blanche et cravate bleu roi.
 
 
Le pasteur Garry Méristil a rendu un tribu d'hommage à son ancienne église du Nazaréen de Pétion-ville, au Pasteur Rémy Cherenfant  qui l'a vu grandir pendant 29 ans et continuer à date de l'accompagner dans son ministère. Cette cérémonie, empreinte d'émotions, a été l'occasion pour le pasteur de féliciter, sa femme, Tamara Tengué Méristil. Le décor d'une architecture de pierre taillée, une croix placée au milieu et des rideaux de couleur bleu et blanc, le bâtiment donnait à la cérémonie une empreinte solennelle concrétisant l’engagement réciproque entre fidèles et pasteur.
 
 
La Chorale Etoile de l'aurore de l'église du Nazaréen de Pétion-ville ,a émerveillé l'Assemblée par ses prestations "Kris ap retounen". La performance du saxophoniste Marc-Arthur Barthélémy était appréciée avec sa version instrumentale. La cérémonie  prit fin avec le chant de victoire" Debout sainte cohorte.."
 
Une nouvelle mission pour le pasteur Garry Méristil dans la moisson du Seigneur.
 
Yves Paul LEANDRE  

 

 

Dans le cadre du Plan de réponse du ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) face au peyi lòk et la pandémie COVID-19, des matériels scolaires doivent être distribués à plusieurs milliers d’enfants dans les écoles publiques défavorisées. Ainsi, un programme de distribution de kits scolaires est actuellement en cours. 125 000 élèves sont visés dans plusieurs départements.     

Lire la suite...

 

Deux Haïtiens ont été extradés, vendredi 5 mars, vers les États-Unis pour répondre à la justice américaine des forfaits qui leur sont reprochés. Il s’agit de Joseph L. Mathieu et Peterson alias Pèpè, présentés respectivement comme chauffeur au cortège du président contesté de la République, Jovenel Moïse et chef de gang de Village de Dieu, a rapporté radio Vision 2000.

Lire la suite...

HPN Nouvelles

Grid List

L'ex-numéro deux des Farc, Ivan Marquez, a annoncé jeudi qu'il reprenait les armes aux côtés d'autres chefs rebelles. Ils dénoncent l'accord de paix en Colombie.

Lire la suite...

 

 

 

 

 

« Garantir l'importance des relations humaines », tel est le thème de la journée mondiale des travailleurs sociaux commémorée le 17 mars de chaque année. C’est la Fédération Internationale des Travailleurs Sociaux (FITS) qui propose cette thématique devant guider les nombreuses réflexions à se produire durant cette journée.

 

 

 

En Haïti, le Groupe de Réflexion et d'Action en Travail Social/ Haïti (GRATS-Haïti) que les relations humaines ont tendance à se détériorer dans le monde. Le racisme et les stigmatisations en sont pour beaucoup selon l’organisation.

 

 

 

« Il est important pour les professionnels des sciences humaines et sociales de se pencher le plus rapidement possible sur cette situation », a souligné le Grats-Haiti.

 

En Haiti, note le Grats-Haiti, le peuple est confronté à tout type de problèmes. « Nous assistons à la banalité de la vie pour un groupe de personnes. Ce fait importe autant pour les autorités que pour les individus », précise les travailleurs et travailleuses sociaux du Grats-haiti notant le problème de méfiance au sein de la population depuis quelques temps.

 

 

 

Dans une note portant signatures de Raymond BASTIEN et Samuel BONNET, les deux principaux dirigeants du Grats-haiti, l’organisation dit souhaiter que cette commémoration soit une occasion de combat pour les travailleurs et travailleuses.

 

 

Le Grats-Haiti en profite pour demander aux forces morales et aux groupements progressistes d’envoyer des signaux clairs sur les meilleurs moyens de garantir la confiance et dans les relations entre les humains dans le pays.

Evenements / Spectacles à venir